Les actions de l’armée ukrainienne ont forcé la main de Moscou (député)

frappes ukrainiennes

La décision du président russe Vladimir Poutine de lancer une opération militaire en Ukraine a été une mesure forcée, car les actions quotidiennes de l’armée ukrainienne obligent la Russie à réagir, a annoncé jeudi à la presse le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Neverov.

« La décision du président a été forcée. […] L’Ukraine reçoit constamment des armes et des instructeurs, ainsi que l’infrastructure de l’Otan, ce qui est évidemment orienté contre la Russie. Les actions quotidiennes de l’armée ukrainienne obligent la Russie à réagir et à adopter des mesures préventives », a-t-il indiqué.

Selon lui, la décision du président s’explique non seulement par la demande d’aide de la part des républiques du Donbass, mais aussi par la nécessité d’assurer la sécurité de la Russie et des citoyens russes.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi sa décision de lancer une opération militaire spéciale à la demande des dirigeants des républiques du Donbass. Selon lui, Moscou n’envisage pas d’occuper le territoire ukrainien.

Le ministère russe de la Défense a précisé que les militaires russes ne ciblaient pas les villes ukrainiennes, mais utilisaient des armes de haute précision pour neutraliser l’infrastructure militaire. Il n’existe aucune menace pour la population civile, affirme le ministère.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *