Politique

Le Président Paul Biya doit séparer les lutteurs: Seidou Mbombo Njoya Vs Général Semengue

De bonne guerre en perspective entre le président de la Fecafoot et le Général Semengue.

Réunie en réunion du bureau exécutif le 22 Août dernier, la Fédération camerounaise de football fédération (Fecafoot) « en application des dispositions combinées des articles 15 et 48 des Statuts de la Fecafoot, auxquelles s’ajoutent celles de l’article 81 des Statuts de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, le bureau du bureau exécutif décide de la suspension avec effet immédiat de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun pour violation grave et réitéré de ses obligations ,telles que stipulées à l’article 14 alinéa 1a des statuts de la Fecafoot ,et l’article 2 de ses propres statuts ».

Pour le président de la Ligue de Football professionnel du Cameroun, ce réunion s’est tenue sans sa présence, alors qu’il en est pourtant un membre statutaire, conformément à l’article 48 alinéa 1. « La ligue conteste notamment la mesure discriminatoire que la Fecafoot a introduite dans l’architecture de ses textes en fixant la limite d’âge du Président de LFPC à 75 ans ; toute chose qui viole les dispositions de l’article 4-1 des statuts de la Fifa qui dispose que toute discrimination d’un pays, d’un individu pour des raisons de sexe , de handicap, de religion, de naissance ou autre statut , pour toute autre raison est expressément interdite ,sous peine de suspension ou d’exclusion.

Et de conclure, « le Président de la ligue invite l’ensemble des membres à rester calme, à ne pas se laisser distraire et à poursuivre sereinement auprès du secrétariat général, des opérations d’engagement aux compétitions de la saison 2019/2020 pour lesquelles les organes de la ligue travaillent actuellement en vue d’un démarrage imminent. Il invite par la même les différents partenaires de la LFPC à continuer la collaboration en toute tranquillité ».

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer