Politique

Le Président Paul Biya doit séparer les lutteurs: Ferdinand Ngoh Ngoh Vs Joseph Dion Ngute

Que vaut l’autorité du Premier ministre dans la galaxie biyaiste?

A cette question, les analystes politiques répondent que « le Pm n’a aucun pouvoir dans le système Biya. Il est là juste pour la forme ou pour l’équilibre». Il y a quelques semaines, deux documents attribués au ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République, ont défrayé la chronique dans les médias.

En clair, le premier document demandait au premier ministre, Chef du gouvernement de laisser les Directeurs généraux frappés par la limite de leur mandat vaqués sereinement à leurs occupations. Ferdinand Ngoh Ngoh a indiqué au Pm que la nomination des Dg relève de la haute discrétion du Président de la République Paul Biya. Autrement dit, Ferdinand Ngoh Ngoh a instruit le Pm de ne plus s’occuper des nominations à la tête des sociétés publiques.

Une démarche qui n’a pas été vu d’un bon œil par les proches du premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute .
A la vérité, ces documents ont montré au public qu’il y a actuellement une guerre ouverte entre le Pm et le Sgprc.

Selon des sources concordantes , Joseph Dion Ngute, aurait demandé aux membres de gouvernement de faire des propositions des Pca, Dg et Dga dans les sociétés sous-tutelles où des dirigeants sont frappés par la loi sur les sociétés d’Etat récemment promulguée par le Chef de l’Etat. Toute chose qui n’a pas plu au ministre Ferdinand Ngoh Ngoh. Ce dernier a estimé que cela relève de la responsabilité du Chef de l’Etat.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer