Société

Le Cameroun console Mme Amobe

Tristesse immense dimanche dernier au domicile de la famille Mevengue, en région parisienne.

André-Magnus Ekoumou qu’Amobe appelait affectivement Tonton y est venu personnellement présenter aux proches du disparu les condoléances du Cameroun. L’ambassadeur du Cameroun en France qui a effectué ce déplacement sous haute instruction du Chef de l’Etat, n’est pas venu les mains vides.

Selon le frère du défunt, qui s’exprimait à la place de la veuve très éprouvée, Amobe Mevegue sera enterré au Cameroun, comme il l’a toujours voulu. Le diplomate a d’ailleurs rappelé que les portes de l’ambassade leurs sont ouvertes au besoin.

Journaliste, animateur et producteur, Alain Amobe Mevegue était une figure du groupe France Médias Monde. Il est décédé à l’âge de 52 ans d’un paludisme foudroyant. Ses confrères pleurent le départ d’un travailleur acharné, un amoureux de l’Afrique, continent pour qui, il nourrissait pleins de projets. Dans un article paru dans le journal le Monde, Kiki Bebey mentionne qu’Amobe ambitionnait de créer une banque d’archives visuelles de ce continent auquel il n’a jamais cessé de se sentir intimement relié malgré une vie passée en France. La journaliste rajoute qu’Amobe a d’ailleurs toujours conservé son passeport camerounais.

Cathy Yogo

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page