International

L’ambassadeur d’Ukraine à Berlin veut demander pardon à Scholz pour ses propos déplacés

L’ambassadeur d’Ukraine à Berlin Andreï Melnik regrette ses propos relatifs au chancelier allemand Olaf Scholz qu’il a qualifié début mai de « boudin de foie boudant ».

Le diplomate a avoué que ces paroles étaient déplacées du point de vue diplomatique. Selon lui, les autorités ukrainiennes y compris le président Vladimir Zelenski ont été mécontentes de cet incident.

Andreï Melnik a également exprimé la volonté de demander pardon au chancelier en personne. C’est ce qui découle de son interview vidéo au magazine allemand Der Spiegel parue mercredi.

Pour rappel, à la mi-avril, le journal Bild a rapporté que le président ukrainien Vladimir Zelenski avait refusé d’accueillir son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier. À Kiev, ils ont estimé que le chef d’État allemand avait été par le passé trop mou vis-à-vis de la Russie. En Allemagne, la décision de Zelenski a provoqué des malentendus et a été vivement critiquée par des politiciens de différents partis. En particulier, le vice-chancelier Robert Habeck l’a qualifiée d’erreur diplomatique. Steinmeier lui-même a confirmé que Kiev ne voulait pas qu’il vienne dans un proche avenir, mais n’a pas donné de détails. Après cela, selon l’agence DPA, M. Steinmeier a essayé plusieurs fois sans succès de contacter Vladimir Zelenski par téléphone.

Suite à ce précédent scandaleux, le 2 mai, le chancelier allemand Olaf Scholz a expliqué à la chaîne de télévision ZDF qu’il ne pouvait pas se rendre à Kiev dans le contexte du refus des autorités ukrainiennes d’accueillir Frank-Walter Steinmeier sur leur territoire. L’ambassadeur d’Ukraine à Berlin, Andreï Melnik, a alors estimé que le chancelier aurait été offensé, et l’a qualifié, selon l’agence DPA, de « boudin de foie boudant ».

Quelques jours plus tard, au cours d’un échange téléphonique de 45 minutes, Vladimir Zelenski a invité Frank-Walter Steinmeier ainsi que tous les membres du gouvernement encadré par le chancelier Olaf Scholz à Kiev. Finalement, le chancelier a visité l’Ukraine à la mi-juin.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page