L’ambassade de France à Kiev continue de travailler en dispositif « réduit » (Le Drian)

Kiev

L’ambassade de France à Kiev continue de travailler, mais avec des effectifs réduits, a fait savoir ce lundi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion du Conseil de défense tenue à l’Élysée.

« Notre dispositif diplomatique sera maintenu en Ukraine, mais extrêmement réduit dès à présent », a-t-il déclaré. Il a par ailleurs évoqué la possibilité pour les Français de quitter la capitale ukrainienne. « Les Russes viennent d’indiquer que tous les civils peuvent quitter Kiev librement par l’autoroute Kiev-Vassilkov », a-t-il ajouté. « Donc nos compatriotes […] peuvent décider de saisir cette opportunité de départ par la route », a noté Jean-Yves Le Drian.

Les autorités françaises « seront en mesure […] de leur apporter des informations régulières sur les points de passage », a-t-il indiqué.

Jean-Yves Le Drian a informé que la réunion avait été également consacrée à l’aide humanitaire à l’Ukraine et à « une coordination pour l’accompagnement des réfugiés dans l’ensemble des pays qui sont en train de recevoir [ceux-ci par milliers]. Nous avons aussi dans le domaine de l’armement acté une coordination européenne pour appuyer l’Ukraine avec des moyens défensifs ».

Le président Vladimir Poutine a déclaré jeudi matin qu’en réponse à la demande des Républiques populaires du Donbass, il avait décidé de lancer une opération militaire spéciale. Il a souligné que Moscou n’avait pas l’intention d’occuper des territoires ukrainiens. Le ministère russe de la Défense a indiqué de son côté que ses militaires ne ciblaient pas les villes ukrainiennes, mais, avec des armes de haute précision, mettaient hors de service uniquement les infrastructures militaires. Les civils ne courent aucun danger, a-t-il ajouté.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *