Susanne Ungrad

La situation du transit du gaz en Allemagne est grave, mais la sécurité est assurée

International

La situation des livraisons de gaz à l’Allemagne est grave, mais la sécurité énergétique y est actuellement assurée. C’est ce qu’a déclaré ce lundi la porte-parole du ministère allemand de l’Économie et du Climat Susanne Ungrad.

« Nous suivons la situation de près, mais à l’heure actuelle, il n’y a pas de nécessité de mettre en place la phase suivante du plan« , a-t-elle noté. En même temps, la porte-parole a ajouté qu’il était assez difficile de faire des prédictions sur l’évolution de la situation du transit du gaz après le 21 juillet, date à laquelle l’inspection annuelle planifiée du gazoduc Nord Stream devrait prendre fin. « Il y a différents signaux venant de Moscou », a indiqué Susanne Ungrad. « Nous ne devons pas spéculer sur ce sujet à ce stade. »

Le 11 juillet, les approvisionnements via Nord Stream, la principale voie d’exportation de gaz de la Russie vers l’Europe, ont été interrompus pendant dix jours en raison de la maintenance annuelle programmée du gazoduc. Depuis la mi-juin, le Nord Stream ne fonctionne qu’à 40% de ses capacités maximales, car la société Siemens n’a pas encore renvoyé la turbine réparée suite aux sanctions canadiennes contre la Russie.

Bien que le Canada, après de nombreuses demandes de Berlin, ait décidé de renvoyer la turbine réparée, sa date de livraison est inconnue. Par ailleurs, les autorités allemandes craignent toujours que la Russie ne cesse de fournir du gaz après l’achèvement des réparations du Nord Stream.

237online.com

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *