La ministre britannique a annoncé l’introduction du régime de sanctions contre la Russie

Liz Truss

La ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, a annoncé un nouveau régime de sanctions contre la Russie, qui sera prêt d’ici le 10 février et pourrait être appliqué en cas d’invasion hypothétique de l’Ukraine.

« Que vous souteniez l’agression de la Russie contre l’Ukraine ou que vous soyez important pour le Kremlin, nous aurons le pouvoir de vous appliquer des sanctions », a déclaré lundi la cheffe du Foreign Office à la Chambre des communes du Parlement britannique. Ces mesures restrictives à l’égard de Moscou sont les plus dures de tous les temps. « Rien ne peut être exclu, et nulle part ne peut se cacher. Cela équivaut au régime de sanctions les plus sévère contre la Russie que nous ayons jamais eu et ce sera le plus grand changement d’approche depuis la sortie de l’Union européenne », a ajouté Mme Truss.

La ministre a expliqué que si l’on parvenait à conclure un accord de paix entre les parties en conflit, il serait possible de mettre en place un régime de sanctions modulées, qui pourrait conduire à la levée progressive des sanctions.

« Nous sommes prêts à rencontrer toutes les parties dans le cadre du processus de Minsk et nous sommes prêts à démanteler l’ensemble des sanctions actuelles si on arrive vraiment à une stabilisation durable« , a déclaré la chef du Foreign Office.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *