La manipulation du football camerounais par Eto’o dérange les jeunes

Discours du Docteur Honoris Causa Samuel ETO'O actuellement en direct au siège des Nations Unies à New York !

L’apparition récente de Samuel Eto’o à l’ONU pour parler du football camerounais a provoqué l’indignation de nombreux jeunes Camerounais éveillés et conscients. Selon eux, Eto’o se sert du « bien commun » qu’est le football camerounais pour faire avancer ses ambitions personnelles, ce qui est malhonnête.

Mme Marthe Cécile Mica, une jeune camerounaise très active sur 237online.com, s’interroge sur le lien entre les problèmes de gouvernance du football camerounais et le rôle de l’ONU, qui devrait se concentrer sur le maintien de la paix dans le monde. Elle se demande si l’ONU va financer le football amateur camerounais maintenant qu’Eto’o est intervenu.

Elle rappelle également que de nombreuses questions éthiques entourent déjà Eto’o, notamment une enquête ouverte à Yaoundé et des soupçons de la FIFA. Elle sous-entend qu’Eto’o cherche juste à redorer son blason auprès de la jeunesse camerounaise, qui n’est pas entièrement sous son charme.

Mme Mica appelle donc à la vigilance face à ce qu’elle considère être une manipulation d’une partie de la jeunesse par Eto’o. Pour elle, aller parler du football camerounais à l’ONU est soit une erreur, soit une volonté délibérée d’humilier le président Paul Biya. Dans tous les cas, elle estime qu’il s’agit d’un mauvais coup marketing qui cache probablement d’autres ambitions.

Les jeunes Camerounais éveillés et conscients comme Mme Mica réclament des modèles et des guides mieux éclairés. Ils refusent de suivre aveuglément Eto’o et appellent à réfléchir différemment. L’instrumentalisation du football camerounais à des fins personnelles ne passe pas auprès de cette jeunesse qui veut préserver ce bien commun.

Jean Pierre Essomba, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *