La manifestation à Bruxelles a débouchée sur des actes de vandalisme

Bruxelles

La manifestation contre les mesures sanitaires intitulée « Ensemble pour la liberté« , qui a rassemblé près de 35.000 personnes à Bruxelles dimanche, s’est achevée par l’utilisation de canons à eau et de gaz lacrymogènes par la police, ainsi que par des actes de vandalisme.

À 14h00 (heure locale), la colonne de manifestants a commencé son parcours depuis la gare du Nord, en direction de la gare du Sud. La manifestation a été autorisée par les autorités municipales. Une grande partie du centre-ville avait été fermée à la circulation automobile, ce qui avait provoqué des embouteillages dans les rues avoisinantes.

Vers 17 heures, la police a déclaré que la manifestation était terminée et que les participants ont commencé à rentrer chez eux, mais près de 2.000 personnes ont refusé de partir et se sont rassemblés dans le parc du Cinquantenaire, dans le quartier européen. Ils ont commencé à construire des barricades et à lancer des pierres et des pétards sur la police, qui a répondu par des gaz lacrymogènes et des canons à eau. La manifestation s’est achevée par des barricades incendiées, des voitures de police endommagées et des actes de vandalisme, ainsi que des attaques contre les terrasses de cafés et de restaurants.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *