Les émeutes qui ont eu lieu la nuit en Guadeloupe se sont soldées par 38 interpellations

Guadeloupe

La police de la Guadeloupe a interpelé 38 personnes lors d’affrontements nocturnes entre les opposants aux passes sanitaires et à la vaccination obligatoire et les forces de l’ordre, a annoncé dimanche la préfecture du territoire d’outre-mer.

« Pour la troisième nuit consécutive, la Guadeloupe a connu des violences urbaines. Au cours de la nuit écoulée, […] leur action a permis de conduire 38 interpellations. Les personnes concernées seront présentées au plus vite aux autorités judiciaires« , a déclaré la préfecture dans un communiqué.

Selon les autorités locales, des groupes de personnes, souvent armées, ont procédé à des pillages et à des pogroms dans la nuit de samedi à dimanche dans les quartiers centraux des communes de Pointe-à-Pitre, Basse-Terre et Le Lamantine. Ils érigeaient des barricades dans les rues et allumaient des feux, brisaient des vitrines et incendiaient des voitures. Les émeutiers ont affronté les forces de l’ordre, et avaient notamment utilisé des armes à feu. Au moins deux agents des forces de l’ordre avaient été blessés dans la nuit.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *