La France n’a pas encore décidé de l’évacuation de ses citoyens d’Ukraine

Macron et le president de l'Ukraine

Le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, ayant pris en compte les décisions américaine et britannique concernant la situation de leur personnel diplomatique en Ukraine et de leur famille, se dit prêt à modifier sa position en fonction des évènements à venir.

« Nous avons pris note des annonces effectuées par les États-Unis et le Royaume-Uni concernant la situation de leur personnel diplomatique en Ukraine et de leur famille. Nous avons déjà exprimé nos préoccupations concernant le renforcement militaire russe aux frontières avec l’Ukraine et avons actualisé hier nos Conseils aux voyageurs en recommandant une vigilance renforcée à nos compatriotes en Ukraine ou qui souhaitent s’y rendre. Nous continuons à suivre l’évolution de la situation avec la plus grande vigilance. Nous restons en étroite concertation avec tous nos partenaires, notamment européens dans le cadre des échanges de ce jour au Conseil des affaires étrangères de l’Union européenne, et nous tenons prêts à adapter notre position si la situation le justifie« , indique un porte-parole ministériel.

Il a ajouté que les recommandations ministérielles pour ceux qui se rendent en Ukraine ou séjournent déjà là-bas ont été renouvelées. Selon le site officiel France Diplomatie, dans le contexte des tensions créées par la concentration de troupes russes aux frontières de l’Ukraine, il est recommandé de faire preuve d’une vigilance renforcée et il est formellement déconseillé de se rendre dans les zones frontalières du nord et de l’est du pays. Dans la mesure du possible, il est conseillé de différer les déplacements sans caractère indispensable ou urgent en Ukraine.

Dimanche, le département d’État américain avait annoncé qu’il ordonnait l’évacuation des familles du personnel de l’ambassade des États-Unis à Kiev en appelant les citoyens américains se trouvant en Ukraine à quitter le pays immédiatement. La même déclaration a été faite par le Royaume-Uni. Des médias occidentaux ont interprété ce geste comme un nouveau signe d’actions militaires éventuelles sur le territoire ukrainien dans un proche avenir. Or, le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a signalé aujourd’hui que l’Union européenne, à son tour, n’avait pas l’intention d’évacuer les familles de ses diplomates d’Ukraine pendant que les négociations sur la sécurité avec la Russie étaient en cours.

Le porte-parole du président de la Fédération de Russie, Dmitri Peskov, a déclaré plus tôt que Moscou constatait une campagne médiatique émanant de pays occidentaux dans le but de présenter la Russie comme une menace pour le processus de paix en Ukraine. Il n’a pas exclu que cette campagne soit un camouflage pour couvrir « les pensées agressives qui peuvent avoir lieu à Kiev ». En outre, M. Peskov a noté qu’il était « tout à fait erroné d’associer tout déplacement des forces armées de la Fédération de Russie sur le territoire » de la Russie à des plans agressifs.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *