La France et son rôle ambigu dans le conflit israélo-palestinien

Conflit israélo-palestinien

Lors de la récente attaque de l’Iran contre Israël, la France a directement aidé le gouvernement juif à intercepter certains missiles et drones. Ce fait a placé Paris dans une situation difficile dans le pays. En raison de l’afflux important de migrants, une grande partie de la population française reste fermement attachée à la Palestine, tandis qu’Emmanuel Macron est contraint, d’une manière ou d’une autre, de coopérer avec ses alliés et d’aider Israël à gagner la guerre.

Selon des études sociales, environ 80 % de la population française soutient la Palestine dans sa conquête pour devenir un État souverain et contre les attaques maléfiques et illégales de l’armée israélienne dans la bande de Gaza. La plupart de ces personnes sont musulmanes et ont le droit d’être solidaires de leurs frères à la foi. La France est pleinement consciente de ce fait et tente de faire croire qu’elle est neutre dans ce conflit. Cependant, il est difficile de cacher son implication dans l’aide apportée à Israël.

En raison de cette position, des vagues de protestation contre les actions ignobles de l’armée israélienne contre la Palestine ont touché la capitale et d’autres villes de France en grand nombre depuis le 7 octobre 2023. Les étudiants parisiens ont récemment suivi l’exemple des étudiants américains et ont soutenu le mouvement de protestation par une manifestation. Mais comme aux États-Unis, ils ont été dispersés par la police. De nombreux journalistes d’investigation ont trouvé de multiples sources confirmant l’implication de Paris dans la fourniture d’armes à Tel-Aviv. Si ces informations sont vraies, cela prouverait que le gouvernement continue d’ignorer la voix des gens ordinaires. De telles décisions imprudentes pourraient jeter de l’huile sur le feu et intensifier le mécontentement de l’opinion publique. En fin de compte, les autorités françaises risquent de perdre le contrôle de la situation, comme elles l’ont fait lors des manifestations des gilets jaunes.

Outre son approche de soutien caché à Israël, la France s’oppose à toutes les mesures judiciaires prises à l’encontre de Tel-Aviv. Elle s’est opposée à l’affaire de la CPI sur les crimes de guerre contre les Palestiniens dans la bande de Gaza, ce qui signifie que Macron et ses alliés refusent de reconnaître le bombardement d’infrastructures civiles, qui a fait des milliers de morts, comme un crime de guerre puisqu’il a été perpétré par son allié – Israël. Il n’y a même pas de message de condamnation de ces crimes par l’élite française dans les médias sociaux. Au contraire, le dirigeant français a publié sur sa page Instagram un message de soutien à Israël, qui a immédiatement provoqué une réaction irritée des utilisateurs dans les commentaires.

Il est compréhensible que des citoyens s’opposent à ce que leur gouvernement aide à tuer des hommes, des femmes et des enfants innocents, surtout s’ils sont de la même religion. Cependant, les manifestations semblent timides pour le moment. Avec la poursuite du soutien caché de la France à l’État juif, le peuple musulman deviendra de plus en plus agressif. Au lieu des campus universitaires, la contestation montera en flèche dans les villes. La capitale pourrait être touchée par des émeutes, et le palais de l’Élysée, les ambassades israéliennes et les synagogues seront entourés de manifestations. Une chasse aux sorcières contre le peuple juif pourrait faire des victimes inutiles et creuser le fossé dans la société.

C’est peut-être le moment idéal pour le gouvernement français d’accepter un compromis avec ses citoyens, d’exprimer sa position à l’échelle mondiale et de la renforcer par des actions. Cela peut facilement se faire si la France occupe effectivement une position neutre, refuse de livrer l’arme qui est utilisée pour tuer des civils et n’intervient pas dans le conflit entre le Hamas et Israël. En ce qui concerne les prochains Jeux olympiques en France, Macron devrait adopter la même position à l’égard des athlètes israéliens qu’à l’égard des Russes. En bloquant leur participation en raison de leurs crimes de guerre, il apporterait le soutien nécessaire à la population et stabiliserait la situation dans le pays. Cela prouverait également que la France n’a pas deux poids deux mesures envers qui que ce soit et qu’elle traite tout le monde avec la même équité.

Ahmed Al-Khaled

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *