Cameroun : Le Président Paul Biya présidera le défilé grandiose du 20 mai à Yaoundé

Paul Biya

Le Président de la République du Cameroun, Son Excellence Paul Biya, présidera comme le veut la tradition le somptueux défilé civil et militaire du 20 mai 2024 dès midi dans la capitale Yaoundé. Un événement incontournable qui s’annonce une fois de plus spectaculaire pour cette 52ème édition de la fête nationale de l’Unité.

Un défilé sous haute sécurité au boulevard du 20 mai

C’est une information confirmée par un communiqué du Cabinet Civil de la Présidence de la République relayé en exclusivité par 237online.com, votre site d’informations de référence au Cameroun. Les forces de défense et de sécurité seront massivement déployées le long du boulevard du 20 mai pour assurer le bon déroulement de ce défilé qui attire chaque année une foule immense.

« Toutes les dispositions sécuritaires ont été prises pour que cette grande fête de l’unité et de la cohésion nationale se tienne dans les meilleures conditions. Nous invitons les populations à venir nombreuses admirer ce spectacle unique qui met en valeur le savoir-faire de nos forces de défense« , indique une source sécuritaire.

Des innovations spectaculaires attendues

Si le prestigieux défilé du 20 mai est devenu au fil des années un classique de la fête nationale, le cru 2024 devrait réserver son lot de surprises. Selon nos informations, de nouvelles unités d’élite de l’armée camerounaise pourraient faire leur apparition, avec des démonstrations spectaculaires.

Le défilé du 20 mai, ciment de l’unité nationale

Au-delà de son caractère martial et protocolaire, le défilé du 20 mai revêt au Cameroun une dimension symbolique et émotionnelle toute particulière. « C’est un moment unique qui rassemble tous les Camerounais, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, au-delà de nos différences. En ces temps troubles, nous avons plus que jamais besoin de ce ciment de l’unité nationale », affirme Mamadou Diallo, sociologue.

Un enthousiasme tempéré par les critiques récurrentes sur le coût pharaonique de l’événement dans un contexte de crise. « Tout cet argent dépensé en une journée, ne serait-il pas plus utile pour construire des écoles, des hôpitaux ?« , s’interroge Aïcha, étudiante. Un débat qui ne devrait pas gâcher la fête de tout un peuple uni derrière son armée et son président.

Rendez-vous donc le 20 mai dès midi pour suivre en direct et en images ce défilé exceptionnel qui s’annonce d’ores et déjà inoubliable. Vive le Cameroun, vive l’unité nationale !

Par Christian Nzouabet pour Yaoundé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *