Kiev demande à Londres et à Washington de lui livrer des armes supplémentaires

Londres et Washington

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmitri Kouleba a déclaré mardi avoir demandé à Londres des armes supplémentaires et compter en demander également à Washington.

« J’ai envoyé une lettre au ministre britannique des Affaires étrangères où je lui demande de fournir à l’Ukraine des armes supplémentaires et je compte adresser la même demande aux États-Unis », a-t-il déclaré mardi à un point de presse à Washington transmis en direct par la chaîne Ukraine-24.

Il a ajouté que l’Ukraine « compte sur le fait que le monde entier lui accordera le même soutien que la Grande-Bretagne ».

Au 18 février, l’Ukraine a déjà reçu de ses partenaires étrangers plus de 2.000 tonnes d’armements. La majorité des armes proviennent des États-Unis qui avaient envoyé en Ukraine 45 avions remplis d’équipement équivalent à 200 millions de dollars. Leurs livraisons comprennent des munitions, des armes pour effectuer des tirs de contrebatteries, des canons antichars et des armes de petit calibre. La Grande-Bretagne a fourni Kiev en missiles antichars portables NLAW et en équipement militaire. Le Canada a livré à l’Ukraine de l’équipement et des moyens de renseignement. En outre, fin janvier, le gouvernement canadien a décidé de prolonger la mission d’entraînement de ses instructeurs militaires en Ukraine pour trois ans.

L’Allemagne renonce à fournir l’Ukraine en armes. Elle lui a pourtant livré 5.000 casques de protection et un hôpital de campagne.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *