Israël évoquera les moyens d’arrêter le programme nucléaire iranien aux États-Unis

Benny Gantz

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a annoncé jeudi qu’il avait l’intention de discuter lors de sa rencontre aux États-Unis avec son homologue américain Lloyd Austin et le secrétaire d’État Antony Blinken des moyens de maintenir la supériorité israélienne dans la région et des options possibles pour empêcher Téhéran de développer des armes nucléaires. C’est ce qu’indique la déclaration à ce sujet publiée par le ministre israélien de la Défense sur son Twitter.

« Je me rends pour une visite importante aux États-Unis, où je rencontrerai le ministre de la Défense M. Austin et le secrétaire d’État M. Blinken. Les rencontres aborderont les moyens de maintenir la supériorité [militaro-technologique, ndlr] d’Israël dans la région et les défis sécuritaires, y compris la lutte contre l’agression iranienne. Au cours des discussions, nous mettrons en évidence les options possibles pour arrêter les tentatives iraniennes de développer des armes nucléaires« , a écrit M. Gantz.

Le 5 décembre, lors d’une réunion hebdomadaire du gouvernement de l’État hébreu, le premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé que M. Gantz et le chef du Renseignement israélien Mossad David Barnea se rendraient à Washington pour discuter des mesures visant à arrêter le progrès de l’Iran dans l’enrichissement de l’uranium. Selon lui, le but de cette visite est de  » saisir la fenêtre d’opportunité » qui s’est ouverte entre les séries de négociations à Vienne pour « dire aux amis des États-Unis: le moment d’utiliser un nouveau moyen contre le progrès rapide de l’Iran dans le domaine de l’enrichissement de l’uranium est venu. »

Selon Reuters qui se réfère à un haut responsable américain, les ministres israélien et américain de la Défense évoqueront la question de mener des manœuvres militaires conjointes pour se préparer à la neutralisation des installations nucléaires iraniennes au cas où les négociations avec ce pays échoueraient.

Le groupe 5+1 (Russie, Royaume-Uni, Allemagne, Chine, États-Unis et France) mène des négociations avec l’Iran pour rétablir le Plan d’action global commun (PAGC) sur le programme nucléaire de Téhéran dans sa forme originale depuis avril à Vienne. La septième série de négociations sur l’accord nucléaire iranien et la levée des sanctions américaines a débuté le 29 novembre et s’est terminée le 3 décembre. Les participants européens sont revenus dans leur pays pour de nouvelles consultations avant la poursuite du dialogue. La réunion de la Commission mixte de l’Iran et des Cinq concernant le rétablissement du Plan d’action global commun aura lieu jeudi le 9 décembre.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *