International

Le variant Omicron provoque des symptômes moins sévères que le variant Delta

Les symptômes du Covid-19 provoqués par le variant Omicron sont considérablement moins sévères que ceux provoqués par le variant Delta. Telle est l’opinion exprimée jeudi par un expert d’une des plus grandes associations d’hôpitaux sud-africains Netker Group.

« Les données en notre possession montrent que le variant Omicron ne provoque pas de formes graves du Covid-19, comme c’était le cas lors de la dernière vague de la pandémie provoquée par le variant Delta », cite ses propos la chaîne locale eNCA.

A son tour, le chef du département de la Santé publique dans la province du Gauteng, qui est l’épicentre de la propagation du variant Omicron, Frederick Konuana, a déclaré jeudi que le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 dans la province avait commencé à baisser. « Dans le même temps, les patients n’ont pratiquement pas besoin de recevoir de l’oxygène« , a-t-il noté.

Lire aussi
Le variant Omicron avec une forte probabilité dépassera bientôt le variant Delta

En 24 heures, 19.842 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été détectés en Afrique du Sud contre 13.147 la veille. La majorité d’entre eux est causée par le variant Omicron. Trente-six personnes sont décédées.

Le 26 novembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a désigné le variant B.1.1.529 du Covid-19 trouvé en Afrique australe par la lettre grecque « Omicron ». Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont certaines préoccupent l’OMS. C’est l’Afrique australe qui est l’épicentre mondial de la propagation du variant Omicron, le nombre le plus élevé de personnes infectées ayant été enregistré en Afrique du Sud. Ce nouveau variant a déjà été détecté dans plus de 50 pays.

Lire aussi
Ianoukovitch a déposé une nouvelle plainte contre la Rada pour de sa destitution illégale

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page