Société

Invention : Une Couveuse made in Cameroun

L’idée est partie d’un projet d’incubateur à Œuf pour résoudre un problème dans l’agro-alimentaire.

Le manager de l’AUI, Serge Armel Njidjou, voulant crée un réceptacle professionnel pour accueillir des poussins découvre par hasard que l’habitacle pouvait aussi réceptionner un bébé. Ne voulant pas s’y aventurer au début, il fut contraint de repenser le projet suite à un scandale engendré par le décès des quintuplés peu après leur naissance à Yaoundé faute de Couveuse néonatale. La couveuse néonatale interactive AUI 1.0 dispose d’une photothérapie intégrée. Elle a une résilience aux difficultés énergétiques, une simplicité dans l’utilisation ainsi qu’une interactivité qui permet au médecin par son smartphone de vérifier la disponibilité de la couveuse, de rester connecté à elle pour monitorer les consignes, avoir des alertes et suivre visuellement le bébé.

Connectée par smartphone

Les concepteurs prévoient aussi d’optimiser l’énergie de la couveuse afin qu’elle puisse fonctionner à l’énergie solaire sans être dépendante de l’électricité, souvent instable des hôpitaux.Autre dispositif, la couveuse a des fonctions électriques de rafraîchissement de sorte à régulariser la température dans les zones trop chaudes. La couveuse néonatale interactive AUI 1.0 coûte en moyenne 1, 9 million de FCFA, et dans le but de permettre aux hôpitaux de s’en procurer, l’équipe de production offre la possibilité d’un payement étalé sur deux ans.

Lire aussi
Cameroun: Elimbi Lobé sauvagement agressé

Entièrement conçue et prototypée à Dschang par l’Agence universitaire pour l’Innovation, la Couveuse néonatale interactive AUI 1.0 a remporté le Prix Initiative de l’AFD Digital Challenge. L’AUI a l’intention d’implanter un atelier de production de cette couveuse dans au moins 15 pays d’Afrique qui enregistrent un taux encore trop élevé en termes de mortalité des nouveau-nés. L’Agence universitaire pour l’Innovation (AUI), née dans la ville camerounaise Dschang en 2016, est un hub d’innovations scientifiques, technologiques et entrepreneuriales.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page