International

Il n’y a toujours pas d’enquête sur les crimes commis sur la place Maïdan et à Odessa

Le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Lavrov, a souligné l’absence d’enquêtes sur les crimes commis sur la place Maïdan et à Odessa en 2014.

L’Occident condamne les actions violentes contre les civils, les violations des droits de l’homme, mais lorsque des coups d’État sanglants sont perpétrés par des personnes qui prêtent allégeance à l’Occident, il « les prend simplement dans ses bras », a déclaré le ministre des Affaires étrangères. « Comme dans le cas du coup d’État en Ukraine, où de nombreuses personnes étaient tuées, y compris par des provocateurs. Ce coup d’État avait été, en général, pour utiliser un euphémisme, approuvé par les États-Unis. Puis il avait été accepté par les Européens comme un fait accompli, tout est connu », a ajouté le chef du ministère russe des Affaires étrangères lors d’une conférence de presse à la suite des résultats des activités de la diplomatie russe en 2021.

« Personne ne s’apprête à enquêter sur les crimes de la place Maïdan, personne ne s’apprête à enquêter sur les crimes commis à Odessa le 2 mai 2014, lorsque des personnes avaient été brûlées vives et exhibées devant les caméras », a-t-il déclaré. « Maintenant, c’est l’appui essentiel du nouveau gouvernement, et rien ne change, Porochenko, Zelenski. Tous ces Secteur droit*, tous ces Azov, c’est l’appui essentiel du nouveau gouvernement. Récemment, ils étaient encore considérés en Amérique comme extrémistes, mais maintenant la situation a changé.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page