International

Il faut fermer les portes de l’Otan, estime Henri Guaino

Il est nécessaire de mettre fin à l’adhésion de nouveaux pays à l’Alliance atlantique, a déclaré vendredi Henri Guaino, conseiller politique de l’Élysée de 2007 à 2012, à la chaîne BFMTV.

« En 1997 on a dit: « On va laisser la porte ouverte à tous ceux qui veulent entrer ». Il faut fermer cette porte. Cette porte n’a pas de raison de rester ouverte, a-t-il affirmé. Faire entrer la Finlande, la Suède, l’Ukraine, la Moldavie, la Géorgie […] ce n’est pas acceptable pour la Russie ».

Selon lui, les États-Unis et l’Union européenne ont favorisé l’adhésion des États d’Europe de l’Est à l’Otan et la transformation de l’Alliance atlantique en organisation antirusse. Washington et Bruxelles ont créé ainsi à Moscou un sentiment d’encerclement qui avait provoqué beaucoup de guerres en Europe par le passé.

Henri Guaino est également persuadé que l’accord de partenariat stratégique entre les États-Unis et l’Ukraine, signé le 10 novembre 2021, a marqué la formation d’une alliance clairement antirusse.

Dans ce contexte, il souligne l’importance des efforts diplomatiques et soutient la position du président Français Emmanuel Macron qui a appelé à assurer le cessez-le-feu en Ukraine afin de prévenir l’élargissement du conflit vers d’autres parties de l’Europe.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page