CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Société

Hémodialyse: Le Cameroun acquiert 40000 nouveaux kits

Le ministre de Santé publique, Manaouda Malachie a présidé hier mercredi 06 mai 2020, la cérémonie de réception à l’hygiène mobile à Yaoundé.

« Plus de rupture de stock dialyse dans les centres spécialisés », a dit le Minsanté. Dans le but d’améliorer la prise en charge des patients souffrants d’insuffisance rénale, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie a acquis ce mercredi 06 mai 2020, 40000 kits de dialyse auprès de Ferseniusmedicalcare basée en Allemagne. C’était à l’hygiène mobile, dans l’arrondissement de Yaoundé II. Ces 40.000 kits de dialyse seront répartis dans les centres spécialisés. « Dans la gestion des centres de dialyse, nous avons eu quelques difficultés en terme de disponibilité de kits. Premièrement la prise de contact avec le fabricant qui est Freseriusde nationalité allemande.Ceci dans le sens d’une négociation en terme de coût parce que vous savez quand vous passez par un intermédiaire, il ya des frais qui se rajoutent. Et deuxièmement, il était question pour nous de pouvoir réfléchir à avoir un stock de médicaments qui puissent être de 06 mois. C’est donc la somme de tous ces réflexions qui avait permis qu’une mission se rende en Allemagne dans le cadre de la négociation et aujourd’hui nous avons le résultat », a expliqué Manaouda Malachie.

Et de continuer « Ce n’est qu’une solution d’attente, parce que nous sommes entrain d’élaborer un projet de loi sur la transportation d’organe, vue que les séances d’hémodialyse ne sont que des solutions d’attentes pour pouvoir arriver à résoudre définitivement le problème par une transportation d’organe. La réflexion est en cours, nous sommes en discussion avec tous les services y compris les concerné. Pour le moment il est question de gérer avec les autres acteurs, pour que la disponibilité des kits reste constant jusqu’à ce qu’on a plus de ruptures comme par le passé », a conclu le Minsanté. De ce fait, il a indiqué que ceux qui souffrent d’insuffisance rénale sont des personnes vulnérables qui devraient en, réalité bénéficier de beaucoup plus d’égard que d’autres, surtout lorsque nous sommes en situation de pandémie comme la covid-19.

Lire aussi
Coronavirus: Le Cameroun franchit la barre de 8681 contaminés

« Nous aurons un regard particulier sur la gestion de ces kits. Notre rôle est de savoir le nombre de kits qui doit être distribué par hôpital afin de savoir, si le nombre de malades qui seront pris en charge. Je précise ici qu’un patient a droit à trois dialyses par semaine. Donc au moment où nous recevons ces kits, notre joie est immense, d’ailleurs nous remercions l’Etat mais tout en rappelant à l’Etat que nos demandes ne sont pas seulement les kits mais aussi les médicaments qui restent d’ailleurs primordiales pour nos patients », raconte Herman Koa Amana, président des hémodialysés. Par la même occasion, le Minsanté a assuré les malades que d’autres kits sont en train d’arriver par voie maritime afin de venir renforcer le stock déjà disponible. En rappel, Fersenius est spécialisée dans les dialyses et les thérapies extracorporelles.

Lire aussi
Insuffisance rénale : Bientôt un nouveau centre d'hémodialyse au Cameroun

Axel ABANDA (Stg).

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer