Coronavirus au Cameroun
STATISTIQUES
Confirmés
650
Actifs
624
Guéris
17
Décès
9
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 05 avril 2020
Afrique

Gabon – Confirmé: Ali Bongo a encore été évacué

“Libreville, le 4 avril à 13 h 04. Un avion décolle de l’aéroport Léon-Mba.

Destination : Stansted, près de Londres, où il atterrit à 20 h 32. Selon nos sources, cet appareil, immatriculé P4 BBJ, est bien celui de la flotte présidentielle, attribué à Sylvia Bongo Ondimba, la première dame», révèle ” Jeune Afrique “. le journal très introduit dans les cercles du palais du bord de mer, ajoute qu’Ali Bongo «avait d’abord prévu de faire un court séjour dans le Haut-Ogooué, pour y recevoir des soins rituels. Il devait s’y rendre depuis Libreville le 5 avril. Une délégation avait été constituée à cet effet. Une partie d’entre elle avait même pris la direction de Franceville afin de préparer l’arrivée du chef de l’État. Mais le voyage, qu’organisait Cyriaque Andjoua, le Conseiller spécial chargé de la sécurité du président, a été annulé».

Maintenant c’est une certitude : Ali Bongo qu’on annonçait définitivement de retour au Gabon, a quitté le Gabon clandestinement, sans communication ni explications de la part du gouvernement. L’absence du chef de l’Etat gabonais à Libreville est confirmée par la levée du dispositif sécuritaire de la Garde républicaine (GR) sur son trajet quotidien, Sablière-Palais Rénovation-Sablière.

Lire aussi
Luigi Di Maio appelle les parties à un cessez-le-feu en Libye !

S’il est vrai qu’Ali Bongo est parti précipitamment pour des problèmes de santé corollaires de son AVC, il reste que les rumeurs de sa destination divergent. L’évacuation annoncée en Espagne ou en Angleterre est contestée par les proches du palais. Selon eux, Ali Bongo ne peut pas se risquer dans des pays européens garantissant l’accès à l’information, au risque de voir publier son état réel de santé. D’aucuns pensent qu’Ali Bongo serait reparti en catimini au Maroc, voire en Arabie Saoudite au King Faysal Hospital de Riyad.

Par ailleurs, les membres de l’”Appel à agir” soupçonnent qu’Ali Bongo a été évacué à Amsterdam en Hollande. Les tenants de cette piste soutiennent que les Pays-Bas sont plus discrets que tous les autres pays cités en Europe. Ali Bongo peut y passer incognito. La Hollande n’a pas de communauté gabonaise pouvant causer des perturbations telles que celles notées ailleurs en Europe et Amérique avec les ” résistants ” de la diaspora.

Lire aussi
People : Daphné, personnalité la plus influente d'Afrique francophone

Source
CF
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer