Exploit monumental : Usyk détrône Fury et unifie les titres mondiaux des lourds !

Usyk et Fury

C’est un moment historique pour la boxe : Oleksandr Usyk est devenu cette nuit à Riyad le premier boxeur à unifier les ceintures WBA, WBO, IBF et WBC des poids lourds depuis 1999 ! L’Ukrainien a réalisé un authentique exploit en détrônant aux points le « Gypsy King » Tyson Fury, jusque-là invaincu.

Usyk rentre dans la légende au terme d’un combat épique

Personne n’avait réussi pareil tour de force dans la catégorie reine depuis Lennox Lewis il y a 23 ans. Mais cette nuit, dans une Kingdom Arena de Riyad en fusion, c’est bien le numéro un mondial Oleksandr Usyk qui a accompli cet incroyable défi, à l’issue d’un affrontement titanesque avec le colosse britannique Tyson Fury.

Au terme de 12 rounds d’une intensité folle, les juges ont rendu un verdict partagé mais sans appel : 115-112 et 114-113 en faveur d’Usyk, 114-113 pour Fury. Une courte mais précieuse victoire aux points qui propulse définitivement l’Ukrainien au panthéon des plus grands. « C’est le plus beau jour de ma vie. J’ai travaillé si dur pour ce moment. Je dédie cette victoire à mon pays, l’Ukraine », a-t-il déclaré, ému aux larmes.

Fury déchu malgré une farouche résistance

Prétendant pourtant largement favori des bookmakers, Tyson Fury n’a pas réussi à imposer sa loi face au redoutable sens tactique d’Usyk. Malgré sa taille et sa puissance, le « Gypsy King » a été surpris par la rapidité et la précision des enchaînements de son adversaire, qui a su habilement contrer et esquiver.

Bousculé comme rarement dans sa carrière, le Britannique a pourtant fait preuve d’un courage et d’une résistance sans faille. Acculé dans les cordes à plusieurs reprises, sauvé par le gong en fin de 10ème reprise, Fury n’a jamais cédé face à la furia d’Usyk, démontrant une force mentale exceptionnelle. Mais ça n’a finalement pas suffi face à la technique supérieure de l’Ukrainien.

Usyk écrit l’histoire, Fury promet de rebondir

Cette victoire restera comme l’une des plus grandes pages de l’histoire du Noble Art. À 36 ans, Oleksandr Usyk confirme sa place de numéro 1 incontesté, lui qui règne désormais sans partage sur la division des lourds. Un sacre historique qu’il a fêté en entonnant l’hymne national ukrainien sur le ring, lui qui n’a jamais caché son soutien indéfectible à son pays en guerre.

Pour Tyson Fury, 34 ans, c’est un coup d’arrêt brutal après une série invaincue de 33 combats. Mais le « Gypsy King » n’est pas du genre à abdiquer. « Je reviendrai encore plus fort. C’était un grand champion ce soir, mais je le battrai lors de la revanche. Ce n’est que partie remise », a-t-il lancé, déjà tourné vers la reconquête.

Une revanche Usyk-Fury est d’ores et déjà évoquée dans les prochains mois, qui s’annonce déjà comme LE combat du siècle. Mais cette nuit, c’est bien Oleksandr Usyk qui est entré au panthéon. Rendez-vous dès maintenant sur 237online.com, votre site d’actualité sportive numéro 1 au Cameroun, pour revivre dans les moindres détails cet exploit grandiose.

Par Jules Onana pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *