Société

Enseignements secondaires : Vaudou autour du paiement électronique des frais scolaires

Parvenus à la moitié de l’année scolaire, la plupart des établissements publics du secondaire attendent toujours le décaissement des fonds versés au Trésor. Et ce, dans une cacophonie indicible.

La colère est désormais visible sur le visage de nombreux chefs d’établissements secondaires. Ils n’en peuvent plus du jeu de ping-pong qui se joue depuis décembre entre les services du Trésor et les délégations des Enseignements secondaires et qui les a transformés en dindon d’une farce
financière dont les contours étonnent tout le monde. Accablés par les créanciers, ils ne peuvent rembourser aucune dette, faute d’argent. « Je suis vraiment fâché cette fois. Imaginez bien que je ne peux plus passer une journée sans qu’un fournisseur m’appelle pour me demander de payer sa dette. Ils ne nous croient pas. La formule est à chaque fois : n’est-ce pas on a débloqué vos fonds ? Tout le monde en parle pourtant », déroule un proviseur de la région de l’Ouest, visiblement dépassé par les événements. La veille de la rentrée, un message de son Délégué départemental instruisait de passer le lundi, janvier 2019, à leurs postes comptables de rattachement, avec les agents financiers, pour décaisser les fonds.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer