Afrique

Élection à la Fédération Ivoirienne de Football : Didier Drogba remplit désormais toutes les conditions pour être candidat

Le seul handicap qui aurait pu l’empêcher de se présenter a été levé par l’Africa-Sport d’Abidjan qui a accepté de le parrainer.

Après le refus de l’Association des footballeurs professionnels ivoirien de parrainer la candidature de Didier Drogba, pour concourir à l’élection du Président de la Fédération Ivoirienne de Football qui aura lieu le 05 septembre prochain, on croyait non sans raison que tout était perdu pour le goleador.

En tout état de cause, et ce d’autant plus qu’il est lui-même membre de ladite association et de surcroît vice-président, qui mieux que ces pairs étaient en même de porter sa candidature ? Mais c’était compter sans l’opiniâtreté de l’ex-capitaine des Éléphants de Côte-d’Ivoire. Contre vents et marrées il est parvenu in extremis à obtenir le parrainage qu’il lui fallait pour postuler à l’élection du nouveau président de la FIF.
Il n’est pas inutile de dire que la date de dépôt des dossiers a été repoussé.

Lire aussi
Élections à la Caf : Ahmad, Constant Omari et Kheïreddine Zetchi hors-jeu

La date butoir avait été prévue pour le 31 juillet prochain, mais l’opération de dépôt de dossier de candidature pour la présidence de la fédération va se poursuivre jusqu’au premier août prochain à 17 heure. Le décalage se justifie par la fête de la Tabaski le même 31 juillet. Rappelons que l’élection du nouveau président aura lieu le 05 septembre prochain. Avec le dernier parrainage qu’il lui fallait pour se représenter, Didier Drogba, vient donc compléter la liste des postulant jusqu’ici constituée d’Idriss Diallo et Sory Diabaté.

Cependant, sur les difficultés de la légende du football ivoirien et africain de se faire parrainer, les commentaires vont bon train selon qu’on soit son fan ou pas. Si certains perçoivent le refus de ses pairs footballeur de le parrainer comme une trahison ou de la jalousie, d’autres par conséquent pensent qu’il est victime de son arrogance, et du mépris qu’il a vis-à-vis de ses anciens coéquipiers. Il y en qui pense aussi que le non-parrainage de Drogba, vient de la mafia internationale appelée FIFA qui aurait donné le mot d’ordre de le boycotter.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page