Afrique

Dangote créé la plus grande unité de production de tomate en Afrique

Fruit d’une volonté politique combinée à l’art d’entreprendre, Cette réalisation fait économiser au Nigéria près de 22 milliards de dollars, et créé des emplois à plus 50 000 fermiers. Le Cameroun gagnerait copier son voisin.

Le richissime homme du Nigeria, Dangote, vient de mettre en marche la plus grande unité de transformation de tomates en Afrique, après cinq ans de préparation. Construite dans la région de Kano, cette usine a sollicité à la poche de Dangote, un investissement de 20 milliards de dollars. Pour son approvisionnement, des champs irrigués de 170.000 hectares avec une capacité de production de 430.000 tonnes par an, créent de l’emploi pour 50.000 fermiers (Dangote Farms Ldt). C’est un investissement qui vise à aider les agriculteurs à produire davantage sans plus être victimes de pertes de récoltes.

Il est à rappeler que le Nigéria qui est l’un des plus grands producteurs de tomates en Afrique, avec une production d’environ 1,5 millions de tonnes par an, était obligé d’importer son concentré de tomates depuis la Chine, par manque de compétence de transformation locale et conservation des produits agricoles. Désormais c’est chose faite ! Mieux encore, le Nigéria économise désormais 22 milliards de dollars qu’il donnait à la Chine pour acheter de la tomate. En investissant sur son propre territoire, elle donne ainsi du travail à ses propres enfants.

Lire aussi
Déstabilisation de la RCA : fin de cavale pour François Bozizé

Pour en arriver là, il a fallu la volonté du Chef de l’Etat nigérian Muhammadu Buhari, qui dès son arrivée au pouvoir, avait réuni les milliardaires nigérians et leur a dit : « nous allons conquérir progressivement notre autosuffisance alimentaire dans divers secteurs alimentaires. Le gouvernement fédéral est prêt à bloquer les importations dans les secteurs où vous pouvez investir avec la garantie souveraine de l’Etat. Choisissez un secteur qui vous convient, préparez les études et lancez-vous nous vous apporterons toutes les garanties nécessaires. »

Le Cameroun qui est un vivier agricole, avec d’incommensurables superficie de terre arable, sans nul autre pareil, gagnerait à copier l’exemple nigérian.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page