Société

Crise anglophone : Field Marshal exécute publiquement quatre chefs de village dans le Lebialem

Les quatre chefs traditionnels, le chef Fuaminkeng, le chef Fiance Aleh, le chef Fuajijong et le chef Fuawehnsuoh, ont été enlevés dans un village appelé Essoh-Attah dans la région du sud-ouest, division Lebialem, par le célèbre Field Marshal hier vers 23 heures.

Les chefs auraient été sortis de leurs maisons par les combattants séparatistes et emmenés sur la place du marché du village où ils ont ensuite été abattus et leurs cadavres jetés dans la rivière Betuoh.

L’exécution de ces chefs a causé un grand chagrin aux habitants du village d’Essoh-Attah, car ils attestent vivre dans la terreur absolue des combattants séparatistes et des militaires.

Lire aussi
Synajic: Voici le bilan du Syndicat au Cameroun

La cause réelle de l’exécution de ces chefs par Field Marshal reste obscure. Cependant, certains habitants du village d’Essoh-Attah sont d’avis que leur exécution pourrait être liée au fait qu’ils ont récemment demandé au gouvernement de devenir des chefs de premier degré, et également au fait que ces chefs ont voté lors des récentes élections régionales, ce qui avait été interdit par les séparatistes.

Les forces militaires auraient envahi le village d’Essoh-Attah dans le but de rattraper les bourreaux.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page