Covid-19: Résurgence des nouveaux cas à l’Ouest du Cameroun

Test collectif de covid-19

Le district de santé de Penka-Michel a enregistré 18 cas de covid-19, dont 17 nouveaux cas. Au niveau de l’Hôpital régional de Bafoussam, 05 cas graves ont été signalés ces derniers jours dont 02 actuellement sous oxygène et 02 décès enregistrés.

Après une petite période d’accalmie dans la survenue de nouveaux cas d’infection de covid-19, la région de l’Ouest enregistre depuis quelques jours, une résurgence de la pandémie à coronavirus. A titre d’illustration, dans la journée du 10 novembre 2020, le district de santé de Penka-Michel, a, en l’espace de 24 heures, enregistré 18 cas de covid-19 dont 17 nouveaux cas. Au niveau de l’hôpital régional de Bafoussam, 05 cas graves ont été signalés ces derniers jours dont 02 actuellement sous oxygène et 02 décès enregistrés. A ce jour, l’ensemble de la région de l’Ouest totalise 1410 cas répartis comme suit : 1290 cas guéris, 68 décès, 34 nouveaux cas et 52 cas actifs.

Ces chiffres inquiétants font suite à un relâchement généralisé dans le respect des mesures prescrites par le chef de l’Etat et mises en œuvre par le gouvernement dans le cadre de la riposte contre cette pandémie. Les prochaines semaines s’annoncent à haut risque avec une probabilité d’aggravation de la deuxième vague de la pandémie qui sévit actuellement dans les pays occidentaux, la proximité des fêtes de fin d’année avec l’arrivée des concitoyens vivants dans ces pays et les rumeurs persistantes sur le trafic de résultat dans les aéroports étrangers par certains voyageurs qui paieraient pour avoir un test négatif alors qu’ils seraient positifs. Le gouverneur de la région de l’Ouest exhorte les populations à se ressaisir et à respecter scrupuleusement les mesures barrière prescrites par le chef de l’Etat, notamment le port obligatoire du cache-nez dans les lieux publics, le lavage systématique des mains plusieurs fois par jour avec du savon à l’eau coulante, la distanciation sociale et la non-participation aux
regroupements de plus de cinquante personnes.

Pour ce faire, il demande aux autorités compétentes de prendre leurs responsabilités pour sensibiliser davantage les populations en vue d’adhérer sans réserve aux campagnes gratuites de dépistage de masse de covid-19 organisées dans les églises, les marchés, les chefferies traditionnelles, les agences de voyage et autres lieux publics. Par ailleurs, le gouverneur de la région de l’Ouest demande aux responsables des services déconcentrés du ministère de la Santé publique de traquer les cas suspects dans les communautés et de prendre en charge les malades pour stopper la propagation de la covid-19. Il demande enfin à l’ensemble du personnel médical de réactiver et exécuter toutes les dispositions techniques qui ont été mises en place pour la riposte contre cette pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *