Cavaye Yeguié Djibril : « le Cameroun est un État de droit. Et non pas un pays de marcheurs » – 237online.com
Politique

Cavaye Yeguié Djibril : « le Cameroun est un État de droit. Et non pas un pays de marcheurs »

Le président de la chambre basse s’est exprimé ainsi ce lundi, à l’ouverture de la 2e session de l’année législative 2019.

La troisième personnalité au cours de son allocution de circonstance a passé en revue les derniers sujets d’actualité au Cameroun. Concernant l’affaire Maurice Kamto et le MRC, le PAN pense que le Cameroun n’est pas un pays des marcheurs. « Le Cameroun est un État de droit. Et non pas un pays de marcheurs”. Au leader du parti d’opposition MRC, Cavaye Yeguié Djibril indique : tout dirigeant politique, qu’il soit de la majorité ou de l’opposition, se distingue par le respect dû aux lois et aux institutions de son pays », martèle le président de l’Assemblée nationale.

S’agissant de l’ingérence extérieure. Le très honorable penche pour le respect de la souveraineté de l’État du Cameroun par ses partenaires bilatéraux et multilatéraux. Pour le président de la chambre basse du Parlement, les allégations faites au Cameroun par « les conspirateurs » manquent de fondements. « Pour leur information, le président de la République n’a cessé de prendre des initiatives » en vue de trouver une issue à la crise dans les régions du Nord-ouest et Sud-ouest a-t-il rappelé.

Ainsi, la Représentation nationale exhorte les Camerounais à « plus de vigilance. Et à trouver des solutions endogènes » à leurs problèmes a-t-il ajouté. Cependant, le président de la chambre basse n’exclut pas le soutien des « partenaires de bonne foi ».

La situation sécuritaire dans les régions en crise, n’a pas été en reste pendant le discours du PAN. Cavaye Yeguié Djibril envisage l’espoir du retour d’une paix durable dans les régions du Nord-ouest, Sud-ouest et Extrême- Nord aussi.

La cérémonie d’ouverture de session de juin placée sous le signe d’espoir a connu la présence de nombres du gouvernement avec à leur tête, le Premier Ministre Joseph Dion Ngute. Mais également les membres de la chambre haute du Parlement conduit par le président Marcel Niat Njifenji.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer