CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Société

Cameroun – Urgent: Un immeuble de 4 niveaux s’effondre en face de l’Hôpital Général de Douala et fait plusieurs morts

Un immeuble s’est écroulé dans l’après-midi de ce samedi 30 mai 2020, en face de l’Hôpital général de la cité économique.

Un samedi pas comme les autres du côté de Beedi à Douala. En effet, ce quartier a été le théâtre d’un drame. Un immeuble s’est affaissé juste en face de l’Hôpital Général de Douala. Suite à cet incident terrifiant, la circulation a été paralysée par un bain de foule. Les habitants des environs de la scène du drame, les moto-taximen et d’autres personnes se sont rendus sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Ce, en dépit du fait que le gouvernement ait interdit les rassemblements de plus de 50 personnes pour éviter la propagation de la pandémie de l’heure (Covid-19).

De ce qu’a pu constater le reporter de 237online.com, de nombreuses personnes se sont retrouvés coincées dans les décombres. Le bilan provisoire fait état de nombreux blessés graves. Pour l’heure, difficile de savoir s’il y’a des cas de décès. Tout simplement parce que les sapeurs-pompiers arrivés sur les lieux n’ont pas encore fini de faire les fouilles. Un de ces derniers s’est adressé aux micros des médias : « Avant notre arrivée, il y’a quatre personnes qui ont été évacuées. Les gens ont senti un danger venir. Il est question d’évacuer tous ceux qui sont aux alentours parce l’immeuble qui est en face de nous est directement menacé aussi. Il est aussi question d’enlever tous ceux qui s’y trouve. Si jamais il y’a quelqu’un, il va devoir sortir ».

On en saura certainement plus sur cette affaire dans les heures qui suivent. En attendant, prions pour qu’il n’y’ait aucun mort. Surtout qu’il y’a déjà la crise sanitaire de coronavirus qui ne cesse de tuer dans notre pays.

Lire aussi
Lutte contre le coronavirus : Chasse aux consommateurs de bière à Douala

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer