Société

Cameroun : Une victime de la tuerie de Kumba dans le coma

La jeune élève, qui a été grièvement blessée par balle par des individus non identifiés samedi dernier, serait entre la vie et la mort parce que ses parents auraient refusé qu’une transfusion sanguine soit opérée.

Non. Ce serait la réponse des géniteurs d’une des élèves touchée par balle au cours d’une tuerie, qui a lieu dans un établissement scolaire de la ville de Kumba (région du Sud-Ouest), le samedi 24 octobre 2020, dont le bilan fait état de sept morts et d’une dizaine de blessés. A en croire nos confrères de Radio Balafon, cette réponse négative aurait été donnée par les parents de la patiente, qui est actuellement entre la vie et la mort, au médecin traitant qui leur aurait proposé une transfusion sanguine pour que soit sauvé la vie de leur enfant.

Les géniteurs de la jeune fille aurait dit non en raison de leur foi religieuse qui leur interdit la transfusion sanguine.

Lire aussi
Massacre de Kumba : Le MR accable le régime

Nos confrères de la radio ajoutent que le médecin a avoué aux témoins avoir lui-même été menacé par les parents s’il tentait de faire quelques chose.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page