Cameroun: trois malfrats rattrapés par la population après avoir poignardée à mort une cinquantenaire

Nkoabang

Les populations de Nkoabang, lieu-dit entrée Itambe vivent dans la peur depuis le 27 mars dernier.

Ce jour aux environs de 21h, une dame a été mortellement poignardée en face du collège Itambe. Trois individus sont exploités à la brigade de gendarmerie de Nkolafamba. Ces jeunes hommes sont soupçonnés d’être à l’origine du décès de cette dame, âgée environ de 50 ans. Selon les témoignages recueillis sur les lieux, trois individus à bord d’une moto se sont installés mercredi dernier à l’entrée Itambe.

Une fois sur les lieux, ils se sont mis à bavarder. Les autres conducteurs de moto connus dans ce quartier observaient leur geste mais, ils n’ont pas imaginé qu’ils étaient venus tôt à cet endroit attendre une dame du quartier qui était allée à Biyemassi prendre une somme de 700.000 Fcfa comme frais de cotisation. Ces trois jeunes hommes sont restés sur les lieux jusqu’à 21h lorsque la dame est arrivée à l’entrée Itambe. Ne sachant pas qu’elle était visée, la est allée monter sur une moto pour regagner son domicile. Ces bourreaux se sont mis à suivre la moto qui transportait la dame. Arrivés au niveau de la poubelle qui se trouve en face du collège Itambe, l’un des malfrats a réussi à immobiliser la moto qui transportait la dame. Cette dernière a vu son sac arraché, avant de recevoir un coup de poignard au niveau du cou. Les passants qui ont vécu la scène se sont précipités sur la dame. Un taxi a été requis pour transporter la victime à l’hôpital malheureusement, elle est décédée quelques minutes après. Pendant ce temps, d’autres chauffeurs de moto ayant vécu la scène à distance se sont mis à poursuivre les trois malfrats. Les populations étaient prêtes à lyncher les trois malfaiteurs si les éléments de la brigade de gendarmerie de Nkolafamba n’étaient pas arrivés à temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *