Société

Cameroun : Reconstruire les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest en crise

C’est l’un des objectifs de la 2ème collecte de fonds initiée par la Fondation Caritas Cameroun.

La crise dite anglophone ne cesse de battre ses ailles dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Elle draine désolation, stupeur et de nombreuses pertes tant matérielles qu’humaines. Pour se mettre à l’abri des exactions, certains ont trouvé refuge au Nigeria voisin. Face à cette situation dramatique, une question se pose aujourd’hui avec acuité aux seins des évêques du Cameroun : Comment reconstruire le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ?
A travers la Fondation Caritas Cameroun, les hommes de Dieu veulent apporter leur pierre à la reconstruction de ces deux régions. Présent à la cérémonie de lancement de la deuxième collecte de fonds de la Fondation Caritas Cameroun, tenue hier 8 novembre 2018 dans la salle Saint-Paul de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun, l’archevêque de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, a appelé à la générosité de tous. « La Fondation Caritas Cameroun est la voix des évêques au service des pauvres pour une charité élargie. Les évêques ont décidé de ne plus être indifférent vis-à-vis de la croissance de la misère ». Et d’ajouter : « Nous disposons désormais d’un instrument fiable pour sensibiliser toutes les générosités, mobiliser toutes l’hospitalité africaine et surtout la charité chrétienne de telle manière que les refugiés, les nécessiteux trouvent place chez nous ».

Placée sous le thème : « La collecte des fonds au service de l’église et/ou de l’humanitaire ; Innover la mobilisation des ressources financières dans l’église et rendre compte de leur utilisation », cette édition vise les nécessités et les urgences. Comment reconstruire le Nord-ouest et le Sud-Ouest ? Comment y participer comme chrétien ? Comment venir en aide à ces familles sinistrées ; aux familles endeuillées ? Comment reconstruire les écoles dévastées ? « Autant d’appel à la générosité que nous lançons aux âmes de bonnes volontés », implore Mgr Jean Mbarga. La notion de charité occupe une place importante dans les saintes écritures. Dans I Corinthiens 13 verset 2, on peut y lire : « Et quand j’aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien ».
Il est donc question de donner de son temps pour aider les autres ; de se laisser bousculer par la charité. Cette campagne de collecte ira jusqu’au 24 novembre 2018.

Commenter avec facebook

Source
Solière Champlain Paka
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer