Société

Cameroun: Plus de 100 auto-écoles fictives recensées

Ce résultat fait suite à une campagne d’assainissement lancée par le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe.

Dès son arrivée à la tête du ministère des Transports en mars 2018, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a poursuivi avec ardeur, la réforme du circuit d’obtention et de délivrance du permis de conduire.

L’objectif de l’opération étant l’assainissement et l’informatisation du fichier des établissements de formation à la conduite automobile.

Le ministre des Transports a rendu public un communiqué de presse annonçant le résultat de ce processus. « Plus de 100 auto-écoles fictives ont été, à la suite de l’examen minutieux des pièces de composition de dossier des agréments à la formation à la conduite automobile détectées », renseigne la note du ministre.

Dans la même veine, « de faux documents ont été découverts dans les dossiers d’agrément introduits » par les trois établissements de formation à la conduite automobile.

Il s’agit notamment des auto-écoles dénommées « Planète », « Européenne » et « Canal2 ». Au regard de la gravité des faits susmentionnés, le ministre des Transports a demandé l’ouverture d’une enquête approfondie et à titre conservatoire et a pris des mesures fortes.

Il s’agit notamment de la suspension des agréments relatifs à la création desdits établissements de formation à la conduite automobile.

Mais aussi de la suspension des promoteurs desdits établissements de toutes les activités liées à la formation à la conduite automobile, peut-on lire sur le communiqué conclut le communique de presse du gouvernement.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer