Société

Cameroun: Petit Pays rend hommage à Manu Dibango et Pape Diouf

L’artiste camerounais a dévoilé le single à ses fans il y a plus d’une semaine via sa page Facebook.

Le «Rabba Rabbi» bien qu’affaiblit par la maladie, continue d’être productif musicalement parlant. Après le titre Eboki qui, depuis sa sortie il y a 11 mois fait danser les camerounais et les Africains, il revient avec une nouvelle chanson pour saluer la mémoire de deux icones emportées il y a quelques mois par le covid-19.

Ces deux légendes, l’une de la musique et l’autre du monde du football ont toutes disparu des suites de coronavirus durant le mois de mars. Manu Dibango s’en est allé le 24 mars 2020 tandis que le journaliste Franco-sénégalais et ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf est mort le 31 mars 2020 à Dakar.

Lire aussi
Cameroun : Une femme battue à mort à Mbanga

Petit Pays leur a dédié un single intitulé «les Baobabs sont tombés». Cette musique, chantée dans le style qu’on lui connaît est empreinte de regret et de colère. Evoquant par exemple les circonstances du décès de son compatriote, Adolphe Moundi affirme, «si tu étais ministre dans ton pays, tu ne serais pas mort de cette manière à cause de nos lâchetés ». Une note d’espoir est tout de même entretenue car chante-t-il, il les retrouva auprès du très haut. «Rendez-vous à la salle d’attente chez Jéhovah au ciel».

Elvis Serge NSAA

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page