PolitiqueSociété

Cameroun – Opinion: Qui défend Ayuk Tabe et ses co-mercenaires est un démon

Depuis que SISIKU AYUK TABE et ses co-mercenaires ont été condamnés à vie, je vois des citoyens camerounais, que je respecterais beaucoup couler les larmes et monter aux créneaux pour condamner la justice militaire du Cameroun qui a bien fait son travail.

Sous d’autres cieux la justice les aurait condamnés à la pendaison. En les voyants assaillir l’espace médiatique par des déclarations fracassantes et inadmissibles, je les perçois toujours comme des sorciers, des démons, des bouffeurs de la chaire humaine.

AYUK TABE et ses 50 autres co-mercenaires interpellés au Nigéria en 2018 sont des démons à 100 cornes, et ceux qui défendent leur cause sont également des satans à 100 cornes. Voici 4 ans, ils ont décidé de récupérer les 2 Régions anglophones du Cameroun et d’en faire un autre Etat qu’ils ont appelé Ambazonie. C’est-à-dire, un nouveau pays dans un pays souverain reconnu par l’ONU depuis 1960, comme indépendant.

Il n’ya que des démons pour initier un tel projet et le soutenir. L’acte diabolique d’AYUK TABE et ses co-mercenaires a des conséquences macabres sur le Cameroun tout entier aujourd’hui : les Régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest sont dévastées par une guerre inutile entretenue par les mercenaires de l’Ambazonie, plus de 2000 Camerounais déjà morts dans cette sale guerre ; toute la zone est paralysée y compris le Cameroun ; le Cameroun indépendant a tout perdu en 3 ans, les enfants de la zone attaqués par les hommes de SISIKU AYUK TABE ne vont plus à l’école depuis 2016 ; presque tous ont fui les 2 Régions.

La situation est grave, il faut le souligner. Dans quel pays, a-t-on interdit l’école aux enfants, parce qu’on a la scabreuse ambition de diviser un pays souverain indépendant ? SISSIKU AYUK TABE, ses co-mercenaires et tous ceux qu’ils tiennent absolument à les défendre sont des vilains démons qui méritent l’enfer.

Voilà le Nord-ouest et le Sud-ouest à feu et à sang ! Voilà toute une économie à terre ! Voilà des millions d’enfants interdits d’aller à l’école par une bande de mercenaires.

La situation est grave et il faut se lever et dénoncer avec force tous ces diables : AYUK TABE et ses co-mercenaires condamnés à vie ; les démons hommes politicards qui écument les médias pour véhiculer leur diabolisme, les médias démoniaques qui soutiennent ce plan de déstabilisation du Cameroun, et tous ces anglophones qui voyaient en AYUK TABE, le président d’une république imaginaire satanique d’Ambazonie, porteuse de tous les malheurs aujourd’hui : que tous ceux qui continueront à supporter les ennemis du Cameroun sachent qu’ils sont maudits à vie comme ceux qui sont condamnés à vie. Toute leur vie, ils porteront dans leur conscience cette catastrophe humanitaire et économique.

Pour l’heure, qui cherche trouve, et qui trouve supporte. AYUK TABE et ses co-mercenaires ont voulu diviser le Cameroun par force et occuper une
partie. Ils sont tombés sous le coup de la loi. Ils sont condamnés à vie.

Paul NGOUARÉ KINDJI, Réalités Plus. N°0061, 04 septembre 2019

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer