Société

Cameroun – Opération épervier: Sale temps pour l’ingénieur de l’Etat

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, est au cœur de toutes les attentions après s’être taillé la part du lion du budget 2021 récemment voté, alors que tous les chantiers sont quasi à l’arrêt.

En poste depuis 2015 au Mintp, Emmanuel Nganou Djoumessi semble intouchable à son poste nonobstant ses interminables frasques et nombreux chantiers lancés, jamais achevés. En dépit des remous suscités par cette situation, le Mintp a vu son portefeuille augmenter lors de l’adoption du budget 2021. Il obtient 464,842 milliards de Fcfa. Une augmentation de plus de 57 milliards de Fcfa, comparativement au précédent exercice budgétaire.
Une somme destinée à l’achèvement des chantiers en cours. Notamment les routes financées à des coûts hyper élevés, des chantiers à l’arrêt, des discours incohérents. Sous l’ancien préfet de la Menoua, le Cameroun est réputé dans la réalisation d’infrastructures routières onéreuses – non achevées -. Se sentant depuis quelques temps dans le viseur des enquêteurs de l’Opération Epervier, le Mintp a créé un réseau autour du chef de l’Etat, aux fins de se soustraire des mailles de la guillotine judiciaire.

Protecteur

Selon un célèbre lanceur d’alerte camerounais installé en hexagone, Nganou Djoumessi disposerait d’un vaste réseau lui permettant de se maintenir à son poste sans être inquiété, en marge de sa gestion des plus scandaleuses au Mintp. Dans le réseau qui encercle le Chef de l’Etat qu’on prête à Nganou Djoumessi, on y trouve l’aide de camp, Ottou Meka, le transporteur des parapheurs à Paul Biya. L’autre nom cité dans cette mafia savamment installée autour du président de la République, est celui d’un proche collaborateur du chef de l’Etat. Ce dernier serait “le protecteur” du Mintp. D’ailleurs, apprend-on, le commissaire Ayolo, repris de justice et non moins petit frère de ce proche collaborateur du chef de l’Etat, aurait bénéficié des marchés publics au Mintp.

Lire aussi
Cameroun : Un gang de malfrats dans les filets à Bertoua

Dans la galaxie Nganou au palais d’Etoudi, on y retrouve également Luc Sindjoun, Conseiller spécial de Paul Biya. L’allié de l’Ouest de circonstances. Discret, il s’assure de lui apporter son soutien dans ses notes au chef de l’Etat. On évoque également le nom de Bile Bidjang, neveu du Prince. Il est chargé de missions à la présidence de la République. Ses relations d’affaires avec Nganou Djoumessi sont un secret de polichinelle. Malheureusement pour Nganou Djoumessi, sa longue route de prospérité est désormais escarpée et chaotique. L’on comprend bien pourquoi il cherche des alliés dans la presse pour détourner l’opinion publique dans un marchandage collectif. Un aléa de plus qui s’érige comme facteur aggravant de sa situation de futur client de l’Opération Epervier. Perdu dans sa surenchère idéologique et programmatique, le Mintp a commis de nombreuses forfaitures qui intéressent désormais la justice aujourd’hui. A suivre.

Lire aussi
Cameroun: Plus de cinquante personnes meurent calcinées à Dschang

Arsène Ndzana, L’Indépendant N° 557 du Jeudi 10 Décembre 2020

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page