Cameroun – Opération épervier : 20 ans de prison pour Gervais Mendo Ze

Gervais Mendo Ze

Akono Ze, le maire d’Awae et Polycarpe Abah Abah condamnés à 18 ans d’emprisonnement ferme par le Tcs.

Le Pr. Gervais Mendo Ze rentre à la prison de Kondengui au quartier 14. C’est dans ce lieu qu’il était en détention provisoire depuis le 15 novembre 2014 date de son arrestation. Le Tcs lui a infiigé hier une peine de 20 ans d’emprisonnement ferme. A 75 ans, cet ancien directeur de la Crtv (1988-2005), avait le coeur meurtri après la lecture de sa sentence. Malgré cette lourde peine, il a déclaré: « Je vais mourir et qu’est-ce que vous gagnerez. De toutes les façons, je vais mourir que le Cameroun reste en paix » . Le verdict tombe après 70 audiences. Malgré cinq années de procédure judicaire, le Pr. Mendo Ze avait encore une lueur d’espoir. « En venant ici, je croyais être acquitté. J’ai produit des génériques à la Crtv qui sont diffusés jusqu’à présent et personne n’en parle » , a regretté Gervais Mendo Ze. Jean Marie Akono ze, le maire d’Awae n’est pas rentré dans son véhicule de service. Ce coaccusé de Mendo Ze a été condamné à 18 ans d’emprisonnement ferme. Il était poursuivi dans cette affaire depuis le début de la procédure en 2014. Le maire d’Awae avait été affecté au ministère des Finances pour la gestion de la redevance audio-visuelle au moment des faits. Placé en détention provisoire le même jour que Mendo Ze, Jean Marie Akono Ze avait été libéré quelques mois après pour comparaître libre.

Polycarpe Abah Abah, l’ancien directeur des Impôts et l’ancien ministre des Finances poursuivi dans cette affaire a écopé aussi de 18 ans de prison. Le
nommé Jean Paul Amang Bitegni, a aussi écopé de 18 ans de prison. Des sanctions qui, pour le juge et ses collègues ont été atténuées. « L’article 184,
alinéa 1-a, prévoit l’emprisonnement à vie pour des détournements qui excèdent la somme de 500 000 Fcfa
» , a précisé l’avocat général. Et puis, « les accusés ont été courtois durant les audiences » , a souligné le juge. Trois accusés en fuite ont écopé d’une condamnation à vie. En rappel l’ancien directeur général de la Crtv avait été épinglé en 2009 dans un rapport du Conseil de discipline budgétaire et financière (Cdbf) du Contrôle supérieur de l’Etat. Selon ce rapport, l’ancien directeur général de la Crtv était reconnu débiteur envers le trésor public d’une somme de plus de 2 milliards F.Cfa. Il s’agissait d’un préjudice causé à la Crtv au titre de la redevance audiovisuelle. Le même rapport relevait 13 fautes de gestion à l’encontre de Gervais Mendo Ze. Parmi ces fautes, il y’avait l’octroi de certains avantages indus au personnel. Précisons que Mendo Ze et ses coaccusés ont été condamnés dans la première affaire de la Crtv. Il y’a une deuxième affaire où Vamoulké et Polycarpe Abah Abah comparaissent également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *