CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
5436
Actifs
3265
Guéris
1996
Décès
175
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 26 mai 2020
Société

Cameroun : Non, la Brigade du Quartier Général de Yaoundé n’est pas en ébullition

Le capitaine de frégate Cyrille Serge Atonfack Guemo, le chef de division de la communication du Ministère de la défense dément les rumeurs, qui affolent la toile, concernant la Brigade du Quartier Général de Yaoundé.

Deux nouvelles rumeurs font actuellement du buzz au Cameroun. Toutes portent sur la Brigade du Quartier Général de Yaoundé. Selon un enregistrement audio qui circule sur des blogs, depuis quelques heures, la Brigade du quartier général est en ébullition.

La deuxième rumeur, qui circule sur les réseaux sociaux, affirme que la majorité des agents de cette Brigade ont été testés positifs à la pandémie de coronavirus.

Une fois de plus, il s’avère que les adeptes de fakes news se sont illustrés de par leur ridiculité. C’est-à-dire désinformer et induire en erreur. Le chef de division de la communication du Ministère de la Défense, le capitaine de Frégate Serge Atonfack Guemo a rassuré les camerounais. A travers une note, ce dernier a démenti toutes ces rumeurs. « Cette énième campagne de désinformation portée par les ennemis de la république aux desseins inavoués est vouée, tout comme les précédentes, à un cuisant échec », a-t-il fait savoir.

Serge Atonfack Guemo affirme que tout roule comme sur des roulettes à la Brigade du Quartier Général. « Les femmes et les hommes de cette unité vaquent sereinement à leurs occupations quotidiennes, avec dénouement, honneur et fidélité. Comme dans toutes les casernes de la cité capitale, ainsi que sur tout le sanctuaire national », ajoute-t-il.

S’agissant des dires selon lesquels les agents de la Brigade du Quartier Général sont contaminés, le capitaine de Frégate déclare : « Les mesures de barrière prescrites par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé sont ici rigoureusement respectées. Les forces de défense attendent les prochaines balivernes qui vont continuer de pleuvoir avec sérénité et de sourire en coin, certains citoyens, de véritables faux prophètes ayant décidé de faire des attaques contre l’Armée camerounaise et les Institutions républicaines leur fonds de commerce ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer