Economie

Cameroun – Nationale 4: Le tronçon Yaoundé-Ebebda-Kalong livré dans les délais ?

Les autorités en charge de la mise en œuvre de ce projet assurent que les délais seront tenus.

Le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi a effectué le 13 mars 2020, une visite de travail sur le chantier de réhabilitation de la Route nationale N°4. Ses équipes et lui sont arrivés en début de matinée au point kilométrique 00 du tronçon Yaoundé-Ebebda-Kalong. Force a été donnée de constater que sur le terrain, l’entreprise se déploie sur tout le linéaire du projet qui s’étend sur 63,75km. Que ce soit au point kilométrique 24 où l’on assiste à la mise en œuvre de la couche de base en grave bitume ou au point kilométrique 38 où il est donné à voir des opérations de mise en œuvre de la couche de fondation à partir des matériaux recyclés, la mobilisation à la fois des engins et des ingénieurs et techniciens est importante.

Le projet est situé dans la région du Centre et traverse deux départements de la Lekie et du Mbam et Inoubou. Il consiste en la reconstruction de 63,75 km y compris la construction d’un échangeur au lieu-dit Carrefour Obala. La route réhabilitée comportera les caractéristiques suivantes : une
plate-forme d’une largeur de 10m; une couche de roulement d’une largeur de 7,4 et des accotements de 1,5 x 2m. Il est également prévu la construction de 73 dalots et celle de 14 km de voiries urbaines dans les villes d’Obala (2km) de Monatele (5km) d’Ombessa (02 km) et de Bafia (5km). Les travaux d’aménagement des voiries urbaines dans les villes concernées sont entamés. L’entreprise rassure sur l’achèvement du projet qui interviendra en septembre 2020. Un délai qui ne peut être respecté selon les services compétents du Mintp que par la multiplication des ateliers le long de l’itinéraire.

Lire aussi
Cameroun : à qui reviendra le contrat de réhabilitation du Barrage hydroélectrique de Lagdo ?

La construction de l’échangeur d’Obala a été identifiée comme point sensible du projet en raison de la tenue du Chan et du déroulement des travaux. Le déplacement des réseaux aura constitué une préoccupation au cours de la concertation présidée par le Mintp. En effet, il a été sollicité par les concessionnaires, un montant de 5 milliards pour l’ensemble du projet. Des instructions fermes ont été données pour la préservation des canalisations et le déplacement de ces réseaux par les concessionnaires eux-mêmes.

Ce projet s’inscrit dans cadre du Programme d’appui au secteur des transports, phase II financé par le Gouvernement camerounais et la Banque africaine de développement. Ce projet est subdivisé en trois lots. Entre Ebebda et Kalong (63,75 km) y compris la construction d’un échangeur au carrefour Obala les travaux sont exécutés par l’Entreprise CGCOC Group. Un accent particulier a été mis sur l’aménagement des routes communales dans diverses municipalités le long de ce premier lot, pour améliorer les conditions de circulation des populations sur ces routes en terre qui desservent principalement les exploitations agricoles. Au cours des échanges avec les équipes projet lors de la réunion tenue à la suite de la visite de chantier, des instructions ont été données pour le lancement des travaux de relèvement du niveau de service de ces axes secondaires.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page