Société

Cameroun – Menaces terroristes: L’Ouest en alerte maximale

Le gouverneur Awa Fonka Augustine indique l’éventualité d’attaques ciblées sur certains sites de la ville de Bafoussam et les villes environnantes.

La correspondance relayée sur de nombreuses plateformes électroniques a été authentifié par des autorités administratives et sécuritaires de la région de l’Ouest. La note signée du gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine attire l’attention des principales autorités administratives et sécuritaires des huit départements de la région au sujet d’une «forte» probabilité d’attaques planifiées sur certains sites stratégiques de la région. Des attaques préparées, souligne la plus haute autorité administrative de la région de l’Ouest, par des «groupes sécessionnistes du Nord-Ouest et du Sud-ouest dans la région de l’Ouest.»

La correspondance signée le 27 octobre 2020 souligne que le projet d’attaque qui met les autorités administratives et sécuritaires de la région de l’Ouest en branle a été signalé par les services spécialisés de la sécurité. Selon la lettre de la correspondance du gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, les renseignements collectés soulignent un projet «d’extension d’attaques des groupes sécessionnistes dans la région de l’Ouest».

Lire aussi
Cameroun: Le maire d'Edéa accusé d’ingérence par les transporteurs

La plus haute autorité administrative de la région de l’Ouest indique que le dépôt régional de la Société camerounaise de dépôt pétrolier (Scdp) figure en ligne de mire des présumés conspirateurs. Une installation qui, soutient le gouverneur de la région de l’Ouest, pourrait subir des actes de sabotages dans un avenir proche. C’est de même que la correspondance du gouverneur de la région de l’Ouest tire la sonnette d’alarme sur les menaces
qui pèsent de nombreuses installations à caractère vital pour la vie des populations de la région.

Transport d’armes

L’énoncé du gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine évoque d’autres menaces d’attaque sur le barrage de Bamendjing ; la station de distribution régionale de Camwater ; des installations de transports et de transport de l’énergie électrique ainsi que des établissements scolaires à travers la région.La mobilisation de «haute menace sécuritaire» sonnée par le gouverneur de la région de l’Ouest intervient à la suite de nombreuses autres alertes formulées par la même source. Mais aussi son collègue de la région du Nord-Ouest, Adolphe LeleLafrique ainsi que le ministre de l’administration territoriale (Minat), Paul AtangaNji. Des autorités administratives qui invoquent l’éventualité des transports d’armes et autres logistiques de guerre dans les régions et localités limitrophes du théâtre de la guerre qui sévit dans la région du Nord-Ouest et du Sud-ouest. Des équipements de guerre qui seraient transportés par certains réfugiés.

Lire aussi
Cameroun - Régionales 2020: Le PCRN de Cabral Libii se mobilise

Joseph OLINGA N.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page