Politique

Cameroun: Ce qu’Atanga Nji a dit aux familles des victimes à Kumba

Le ministre de l’Administration territoriale, en séjour dans la ville tristement célèbre depuis le 24 octobre dernier, affirme que le Cameroun
restera un et indivisible.

Paul Atanga Nji fait partie des ministres qui sont allés à Kumba dans la région du Sud-Ouest. Se concertant avec les familles des victimes, le ministre de l’Administration territoriale (Minat) a affirmé que c’est le Chef de l’Etat qui a gagné.
«Quand les terroristes ont commencé, ils ont pensé qu’ils auraient une caution internationale. Mais aujourd’hui, force est de constater que le Président Paul Biya a gagné cette guerre contre le terrorisme.

Le Cameroun reste un pays uni, debout, solide, indivisible», a-t-il déclaré. Pauline Nalova Lyonga, la ministre des Enseignements secondaires qui est aussi dans le cortège du Minat, a pour sa part demandé aux populations de ne pas laisser leurs enfants dans les maisons. «Vous ne devez pas laisser
tomber les études de vos enfants. Le faire, c’est sacrifier le meilleur don à offrir à vos familles»,
a-t-elle déclaré.

Lire aussi
Grand Dialogue National : la 1ère session de son Comité de Suivi accouche d’un plan d’action pour la paix

Pour ce qui est des mesures que le gouvernement entreprend de mettre en place après le meurtre des 7 élèves de Kumba, les ministres ont indiqué le renforcement de la sécurité, afin de permettre aux enfants d’aller à l’école en toute sécurité. Mais il est aussi proposé la mise sur pied des comités
d’autodéfense dans certains quartiers et localités.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page