Politique

Cameroun : L’opposition révise le système électoral

Mise en place en mars 2021, une plateforme de l’opposition va proposer ce 24 novembre sa copie d’une proposition de système électoral consensuel selon une note relayée par la porte-parole de ce mouvement.

C’est un communiqué signé par Patricia Tomaïno Ndam Njoya, la porte-parole de la Plateforme, qui vient de livrer cette information. « La Plateforme des leaders des partis politiques engagés dans la réforme consensuelle du système électoral camerounais, informe l’opinion nationale et internationale, de la tenue le mercredi 24 novembre 2021, de 11heures à 14 heures au Hilton hôtel de Yaoundé, de la séance de présentation aux parties prenantes et partenaires », renseigne la note rendue publique ce 17 novembre 2021. C’est le fruit d’un consensus entre forces politiques de l’opposition, mouvements syndicaux et autorités traditionnelles. Le ton de cette séance de travail avait été donné par sept partis de l’opposition le 31 mars 2021.

Il s’agit notamment de l’Udc, le Mrc, le Sdf, le Pcrn, l’Ums entre asutres. Cette nouvelle survient après l’adoption le 14 juillet 2021, d’un document d’amendement du Code électoral. La présentation officielle de ce 24 novembre est le prologue de près de 8 mois de travail. Et la synthèse de cette contribution sera donc soumise à la représentation nationale et aux autorités camerounaises en pour avis. Cette réforme, si elle est prise en compte, pourrait donner le ton d’une nouvelle ère dans les prochaines échéances électorales au Cameroun. L’actuel système électoral ne connaît en effet pas l’assentiment de toutes les forces politiques.

237online.com vous propose l’intégralité de ce communiqué

237online.com

Please follow and like us:
8k
fb-share-icon13589
251k
Pin Share20
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Twitter251k
Facebook14k
RSS15k
Follow by Email8k