Cameroun : Les opérateurs de satellites africains s’engagent pour la connectivité numérique lors de la 74e session du Conseil d’Administration de RASCOM

Rascom Yaoundé

Yaoundé, la capitale du Cameroun, est le théâtre d’un événement d’envergure alors que les membres de l’Organisation Régionale Africaine de Communications par Satellite (RASCOM) se réunissent pour leur 74e session du conseil d’administration. Au cœur des discussions : la stratégie 2024-2029 de l’organisation, qui vise à propulser l’Afrique vers une connectivité numérique inclusive et résiliente.

Un événement charnière pour l’avenir des télécommunications en Afrique

La 74e session du conseil d’administration de RASCOM, qui s’est ouverte le mercredi 22 mai 2024, s’annonce comme un moment décisif pour l’avenir des communications par satellite en Afrique. Réunissant les États membres et les partenaires stratégiques clés, la conférence favorise la collaboration, stimule la croissance et promeut le développement des télécommunications sur le continent.

« Cette réunion sera une étape cruciale pour façonner l’avenir des communications par satellite en Afrique », déclare Timothy Ashong, Directeur Général par intérim de RASCOM, lors de la cérémonie d’ouverture présidée par Judith Yah Sunday Epse Achidi, Directrice Générale de Cameroon Telecommunications (CAMTEL).

Un programme ambitieux pour une Afrique connectée

Après une période difficile, RASCOM a relancé ses activités avec une approche stratégique pour les cinq prochaines années, comme l’a révélé Bini Kouame, président du conseil d’administration de l’organisation.

« Il est crucial en ce moment pour l’Afrique de faire le point sur ses atouts en matière de connectivité par satellite et de tracer la voie à suivre« , a renchéri Timothy Ashong, soulignant l’importance de cette session de trois jours axée sur la manière dont les opérateurs africains de communications par satellite peuvent contribuer à la réalisation de la connectivité numérique.

Des solutions satellitaires pour une résilience accrue

L’importance de la session de Yaoundé est d’autant plus grande qu’en mars 2024, l’Afrique a connu un revers majeur avec la perturbation de certains de ses câbles sous-marins.

Judith Yah Sunday Epse Achidi, Directrice Générale de CAMTEL, a souligné : « La solution satellitaire se présente aujourd’hui comme une opportunité qui permettra aux pays de rester connectés, quels que soient les problèmes rencontrés avec les autres canaux de communication.« 

Une stratégie quinquennale axée sur les partenariats et l’innovation

RASCOM est à l’avant-garde d’une transformation des communications par satellite, déterminée à combler le fossé numérique en Afrique. Sa stratégie quinquennale repose sur la promotion des partenariats, le renforcement de l’expertise technique et la stimulation d’une croissance durable.

L’organisation vise à créer un réseau unifié de connectivité et d’innovation, en accordant une attention particulière au renforcement de l’engagement des signataires et des parties de RASCOM, à l’harmonisation des politiques, à l’établissement de nouveaux partenariats stratégiques pour l’avancement technologique et à la mise en place de programmes spécifiques de marketing et de sensibilisation.

Alors que les dirigeants africains des télécommunications par satellite se rassemblent à Yaoundé pour façonner l’avenir numérique du continent, une chose est claire : l’Afrique est déterminée à tirer parti de la puissance des communications par satellite pour bâtir un avenir numérique inclusif et résilient.

Par Christine Etoga pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *