Cameroun : Le calvaire des étudiants dans les logements universitaires insalubres

punaise du lit

Les étudiants de l’Université de Yaoundé 1 au Cameroun vivent un véritable cauchemar au sein des logements universitaires. Malgré le paiement régulier des loyers, ils sont confrontés à des conditions de vie déplorables et inhumaines qui perdurent depuis plusieurs mois.

Des chambres infestées de punaises voraces

Le problème le plus alarmant est l’infestation massive de punaises dans les chambres universitaires. Ces insectes carnivores se nichent dans les lits, les murs et les moindres recoins, rendant la vie des étudiants insupportable. Les punaises s’attaquent sans répit aux occupants, suçant leur sang et provoquant de graves problèmes de santé. Les étudiants se sentent prisonniers dans leurs propres chambres, tels des esclaves modernes.

Une insalubrité choquante dans les bâtiments

Au-delà du fléau des punaises, les bâtiments universitaires eux-mêmes sont dans un état d’insalubrité choquant. Les chambres sont délabrées, les toilettes sont dans un état lamentable et l’électricité est défaillante, grillant régulièrement les appareils des étudiants. Pire encore, l’eau disponible n’est même pas potable, mettant en danger la santé des résidents.

L’indifférence coupable de l’administration

Face à cette situation catastrophique, les étudiants ont multiplié les plaintes et les appels à l’aide auprès de l’administration de l’université. Pourtant, malgré les budgets annuels alloués, aucune action concrète n’a été entreprise pour remédier à ces problèmes criants. Les principaux acteurs, les étudiants, sont laissés pour compte, subissant quotidiennement ces conditions de vie indignes.

Il est temps que les autorités compétentes prennent leurs responsabilités et agissent de toute urgence pour mettre fin à ce calvaire. Les étudiants méritent un environnement sain et propice à leur épanouissement académique. Nous appelons le gouvernement camerounais et la direction de l’Université de Yaoundé 1 à prendre des mesures immédiates pour rénover les logements universitaires, éradiquer l’infestation de punaises et assurer des conditions de vie décentes aux étudiants.

Ne laissons pas cette situation honteuse perdurer. Il en va de l’avenir de notre jeunesse et de la crédibilité de notre système éducatif. Les étudiants ont besoin de notre soutien et de notre mobilisation. Partagez massivement cet article sur les réseaux sociaux avec le hashtag #LogementsInsalubresYaoundé1 pour que leur voix soit entendue.

Ensemble, exigeons des actions concrètes pour restaurer la dignité de nos étudiants !

Par Christine Etoga pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *