Cameroun: Les administrations affinent la programmation triennale de leurs dépenses - 237online.com
Economie

Cameroun: Les administrations affinent la programmation triennale de leurs dépenses

Le MINEPAT et le MINFI ont co-présidé la cérémonie d’ouverture des conférences élargies de programmation budgétaire et de performance associée (CEPB/PA) ce lundi 05 Aout 2019 à Yaoundé.

L’objectif de cette rencontre est d’affiner la programmation triennale des dépenses des administrations pour la période 2020-2022. C’est à la faveur du décret n 2019/281 du 31 décembre 2019 fixant le calendrier budgétaire de l’Etat que les conférences élargies de programmation budgétaire et de la performance associée (CEPB/PA) sont institués comme instance de validation des Cadres de dépenses à Moyen Terme(CDMT) ajustés.

Les travaux ouverts ce lundi 05 Aout 2019 à Yaoundé sont consacrés à l’examen des CDMT 2020-2022, en cohérence avec les plafonds de crédits notifiés par le chef du gouvernement. Ils vont permettre d’aborder avec plus d’efficacité « la phase de préparation détaillée du budget en soutien à la politique des grandes opportunités du chef de l’Etat durant ce mandat débutant », a précisé le MINEPAT, Alamine Ousmane Mey.

Pour rattraper les retards observés dans la mise en œuvre de la première phase de la vision 2035 et accélérer la marche du pays vers son émergence, les principaux axes d’orientation des politiques publiques seront la promotion d’une croissance plus forte, durable de davantage inclusive par un Etat facilitateur, Régulateur et Investisseur Stratégique le cas échéant. Le secteur privé sera appelé à être plus efficace dans son rôle de créateur de richesse et d’emploi.

Le gouvernement compte également œuvrer au renforcement de la diversité économique, et à la transformation productive de l’économie dans une dynamique d’approfondissement de l’intégration sous régionale. Ces axes prioritaires ont été présentés par Ousmane MEY. Il a par la suite précisé qu’«une attention soutenue sera accordée aux mécanismes de redistribution et de protection sociale dans l’optique de réduire les inégalités et pour une prospérité partagée. Pour cela, l’amélioration de la gouvernance est au centre des réformes en cours »

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer