Cameroun: L’église catholique veut neutraliser le Coronavirus

Prevention du Corona virus a l'eglise

L’archevêque métropolitain de Yaoundé mentionne des nouvelles formules de préventions, dans un communiqué qui date du 13 mars 2020.

Il sera désormais question de veiller à ce qu’il ait assez d’espace pour tout le monde ; de surseoir au baiser de paix avant la communion ; de recevoir la communion dans les mains. Il faudra également communier par intention et surseoir l’aspersion d’eau bénite et l’usage du bénitier. C’est là la quintessence de la note pastorale de Monseigneur Jean Mbarga, le patron de l’archidiocèse de la capitale politique du pays.

Les mesures prises par l’archevêque ne sont-elles légères ? Le mieux serait peut-être d’annuler temporairement les messes. Dans d’autres pays, les rassemblements publics, les concerts et autres évènements du genre ont été annulés de manière temporaire. Certains citoyens pensent qu’on pourrait tout simplement faire des messes à travers la télévision ou la radio, et payer la dime à travers « Orange Money » ou « Momo ».

Ces nouvelles formules de préventions intervenaient le 13 mars 2020, jour de détection d’un nouveau cas de coronavirus. Il s’agit d’un Camerounais venu d’Italie. Le Cameroun en est à son troisième sujet confirmé, aujourd’hui. Les 2 autres cas avaient été détecté le 06 mars dernier. Les autorités parlent d’un homme de nationalité française arrivé à Yaoundé, quelques jours avant. L’autre est une dame qui avait été en contact avec le citoyen français. Tous sont actuellement en soins intensif.

Survenue à la mi-décembre en république Chinoise, l’épidémie de coronavirus domine l’actualité mondiale. Elle déjà fait plus de 5700 morts dans le monde. Au total, environ 150.000 cas ont déjà été détectés. La Chine et l’Italie sont les principaux épicentres du Covid-19. L’Afrique reste, pour le moment, le continent le moins touché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *