Cameroun : Le MINJEC et la CAMPOST main dans la main pour soutenir la jeunesse

Mounouna Foutsou et Pierre Kaldadak

Les deux institutions ont signé jeudi 18 juin 2020, à Yaoundé, une convention de partenariat qui permet de résoudre les difficultés auxquelles les jeunes sont confrontés.

Le ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC) s’implique à nouveau dans une action visant à donner un coup de pouce aux jeunes. Après la signature de convention de partenariat avec le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MINFOPRA) le mardi 16 juin dernier, le MINJEC a noué une collaboration avec la CAMPOST (Acronyme de Cameroun Postal Services) ce jour. C’était dans la Salle des Conférences du MINJEC, sous les houlettes de ministre Mounouna Foutsou et de Pierre Kaldadak, le directeur de l’opérateur postal public.

La Convention de partenariat MINJEC-CAMPOST se décline en quatre chapitres. Au rang des obligations, on retient que le Minjec s’engage à : « Mobiliser et sensibiliser les jeunes relativement aux produits et services développés par la CAMPOST; impliquer la CAMPOST dans le processus de mise en œuvre du Programme National de Volontariat ; requérir l’expertise de la CAMPOST à travers sa plateforme digitale ‘’CAMPOST MONEY’’ pour la collecte des cotisations et la redistribution des quotes-parts des associations membres du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC) ; faire participer la CAMPOST à l’opérationnalisation de la « carte jeune Biométrique ».

Concernant les obligations de la CAMPOST, on retient qu’elle s’engage à : « Mettre les fonds à la disposition des jeunes conformément au Manuel de Procédure du FONIJ ; assurer l’accompagnement des jeunes financés et le recouvrement des crédits mis à disposition ; participer à l’opérationnalisation de la « carte jeune biométrique » ; mettre à contribution, sa plateforme digitale ‘’CAMPOST MONEY’’ en vue de la collecte des cotisations des associations membres du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun et de la redistribution des quote-part à ces derniers ».

Les deux institutions ont par ailleurs fait savoir que plus de 16 mille jeunes vont bénéficier des crédits. CAMPOST va leur faciliter les ouvertures de comptes gratuitement, et ces comptes seront exonérés de tout frais. « La CAMPOST dispose d’un très vaste réseau étendu sur l’ensemble du territoire national. Cela permet l’accès facile à tous les jeunes camerounais ou qu’ils se trouvent. Que ce soit pour l’ouverture de leurs comptes ou pour la mise en place des différents projets. Et que ce soit pour le recouvrement, il peut se faire à travers ce vaste réseau. Voilà déjà les engagements en terme de représentativité sur le territoire national. Et CAMPOST dispose d’une plateforme électronique qui permet le suivi en temps réel de toutes les activités menées dans le cadre de cette convention. Le plateforme dénommée CAMPOST Money. Voilà au moins les atouts qui se présentent à la CAMPOST pour le mise en œuvre effective de ce partenariat », explique Pierre Kaldadak.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *