Société

Cameroun : Le MINCOM accusé d’avoir détourné l’aide publique à la presse

Grand flou de la répartition de l’aide à la presse. 79 200 000 FCFA partagés sur les 120 000 000 FCFA annoncés.

C’est le résultat qui ressort de la liste de répartition que vient de rendre public le Ministère camerounais de la communication. La corporation tombe des nues.

Le jeudi 15 avril 2021, le babillard du ministère de la communication affiche les résultats de l’aide à la presse. Des résultats qui émanent des travaux la commission convoqué par le ministre des lieux, quelques jours auparavant.

Selon le bilan qu’affichent les travaux, ce sont 75 organes de presse qui bénéficient de l’aide à cet effet. La validation de ces 75 organes de presse relève du tri des dossiers de 112 candidats à ce qui devait être une manne financière.

Cagnotte flou

Sur un plateau d’émission d’un media privé, l’un des responsables du ministère de la Communication annonçait une cagnotte regrettable. Dans son discours, ce responsable indiquait près de 160 millions de francs CFA disponible pour l’année 2020. Ce qui tranchait déjà d’avec les 200 millions de francs CFA de l’année précédente pour le compte de l’exercice 2019.

Lire aussi
L'Université catholique d'Afrique Centrale et LaLiga Business School travaillent ensemble pour lancer un programme de marketing sportif au Cameroun

Pourtant, c’est d’abord 120 millions que vont effectivement découvrir les représentants des différentes filières de presse camerounaise. Dans l’évolution de la redistribution pécuniaire de l’aide à la presse, la cagnotte se retrouve curieusement à 115 millions F CFA. Ce qui aura le mérite d’inquiéter les professionnels de la presse camerounaise dont la soumission était sur la table d’étude.

Tomber des nues

L’aide à la presse, telle qu’elle se présente sur le listing des 75 bénéficiaires, représente au total 79 millions 200 milles francs CFA. De manière concrète, elle affiche un gap de 40 millions 800 milles francs CFA, par rapport au 120 millions initiaux.

Lire aussi
Affaire Roméo Dika - Les confidences de Mango : « Mon mari est un otage judiciaire au Cameroun»

Dans la répartition de ces 79 200 000 FCFA, deux quotidiens, Mutations et The Guardian Post reçoivent 2 millions FCFA chacun. Ce qui représente au total 4 millions FCFA. 42 tabloïds dont d’autres quotidiens et des périodiques reçoivent chacun 1 million 200 milles francs CFA. Ces 42 journaux représentent 50 millions 40 milles FCF au total. 31 media en ligne s’en sortent avec 800 000 FCFA chacun, soit au total 24 millions 800 000 FCFA.

En récapitulatif, 2 quotidiens plus 42 autres journaux et 31 media en ligne, équivalent à 75 organes de presse. De même, 4 millions + 50 millions 400 milles + 24 millions 800 milles font 79 200 000 FCFA.

A5 NEWS afrique-54.com

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page