Politique

Cameroun: La rupture entre le Pr Maurice KAMTO et Maître Michelle NDOKI semble consommée

Souvenez-vous, il y’a de cela quelque jours, je vous annonçais la fissure entre ses deux leaders avec des clashs qu’ils se livrent de manière constante.

Michelle Ndoki qui accuse Maurice Kamto d’être responsable de ses malheurs est dans tous ses états et le lui fait payer très cher.

Comme pour consommer cette fissure, alors que Maurice Kamto ne s’est pas encore décidé à dire clairement si oui ou non il compte participer au Grand Dialogue National, Maître Michelle, elle invite toutes les forces vives à arrêter les attaques en tout genre pour converger vers la bonne tenue du grand dialogue national.

L’avocate au barreau du Cameroun au cours d’une sortie le 23 septembre, demande une participation nationale active et celles des Nations-Unies, de l’Union Européenne, de l’Union Africaine et de l’Arica Forum pour une sortie de crise.

Lire aussi
Cameroun - Ruse de l’histoire: C’est Kamto qui fait juger les civils au Tribunal militaire

Suite à la tenue du grand dialogue national qui se tiendra à la fin du mois en cours à Yaoundé, L’avocate Michelle Ndoki a tenue à s’exprimer à ce sujet. Dans une lettre rendue publique, elle tient tout d’abord à formuler des remerciements à l’endroit des Nations Unies ; de l’union Européenne, de l’union africaine et au Africa Forum pour leur engagement visant à accompagner le Cameroun a la résolution de la crise anglophone. Selon elle, le temps est enfin venu d’admettre qu’il ne s’agissait pas de savoir qui est le plus autoritaire ou le mieux armé, mais de savoir comment concevoir notre destin.

Nous devons reconnaître que la nécessité du dialogue est maintenant reconnue par tous, ce qui est un petit pas, mais un pas dans la bonne direction. Elle invite par ailleurs toutes les forces vives à prendre une part active, et a laisser tomber les attaques en tout genre pour converger vers la bonne tenue du grand dialogue national, afin de trouver des solutions pour sortir de cette crise « Le moment est venu de faire preuve de bon sens, de capacité de négociation et de persuasion. Pour commencer à exiger, à trouver des solutions. . Nous allons transformer cette tragédie en une success story de gens suffisamment courageux et éclairés pour défendre l’intérêt général, au-delà de ceux de dirigeants égoïstes. »

Lire aussi
Crise anglophone au Cameroun - Union Européenne: « Qu’un processus de dialogue soit lancé au plus tôt avec tous les acteurs »

Sur cette question, on peut aisément conclure que Maître Michelle Ndoki me rejoins sur ma position.

Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou, Fille de la république

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer